News NBA

Le point sur les petites signatures de la nuit : parce que même les no names ont le droit à leur Woj Bomb

Wojnarowski 25 mars 2021 Woj Bomb

Si Woj prend le temps, nous aussi.

Source image : Youtube

Quelques mouvements ont eu lieu pendant la nuit en scred et on s’est dit qu’on allait faire le point sur les dernières signatures du moment. Si le Woj a pris le temps pour le mentionner, alors nous aussi.

Maintenant que la Trade Deadline est passé et avant la fermeture officielle du marché, chaque équipe a encore le droit de faire quelques petits mouvements pour peaufiner son effectif. Bien sûr, il y a les gros buyouts, ceux qui font tant parler, mais il y a aussi les petits deals qui passent en loucedé à côté. De quoi parle-t-on ici ? De contrats de dix jours, de contrats « tests » principalement, qui seront prolongés, ou pas, jusqu’à la fin de la saison. Parfois, tu peux tomber sur des joueurs connus qui ont été plombés par des blessures (Cousins, Thomas) et parfois, il s’agit de joueurs qui ont eu un début de carrière moyen ou qui se sont montrés à l’étage inférieur. Premier exemple avec T.J Leaf, l’ancien joueur des Pacers. Drafté en 18ème position par Indiana en 2017, il n’a jamais su trouver sa place dans le roster de Nate McMillan. Alors qu’il n’a que 23 ans, il se voit accorder une nouvelle chance en signant un two-way contract avec Portland. Un deal avec un risque minimum pour la franchise et une opportunité de se montrer pour un joueur qui a disparu des radars.

Récupérer un peu de lumière, John Henson ne dirait pas non après un passage furtif chez les Cavs et les Pistons. Selon Shams Charania de The Athletic, l’ancien pivot des Bucks va rejoindre les Knicks sur un deal de 10 jours. Il espère sans doute récupérer quelques minutes du côté de Big Apple grâce à la blessure de Mitchell Robinson. Pas une mince affaire, surtout que Thibodeau semble davantage utiliser Taj Gibson, un de ses chouchous, en back-up de Nerlens Noel. À seulement 30 ans, cela ressemble déjà à une opération dernière chance. Pour des équipes comme Portland ou New-York, qui sont censées jouer les Playoffs, il s’agit surtout de faire un petit ajustement voire de remplacer temporairement un blessé. Par contre, pour le Thunder ou les Rockets, équipes en reconstruction, ce genre de deal peut aider à construire le roster de la saison suivante en offrant du temps de jeu à des jeunes. C’est ainsi que la franchise de Sam Presti a décidé d’offrir une chance à Justin Robinson (23 ans) et Jaylen Hoard (22 ans). Le premier s’est montré à son avantage dans la bulle G League d’Orlando, tournant à 15 points, 6 passes de moyenne avec un beau pourcentage de loin. La blessure de Shai Gilgeous-Alexander (out jusqu’à mi-avril minimum) pourrait lui offrir de précieuses minutes pour prouver qu’il a le niveau pour jouer dans la Grande Ligue. On s’attarde aussi sur Jaylen Hoard, l’ailier français, qui devrait aussi rejoindre l’équipe une de Thunder selon Marc Stein du New York Times. Il a passé la saison avec l’Oklahoma City Blue et on lui souhaite d’avoir quelques opportunités dans le roster de Mark Daigneault. On finira notre petit tour des équipes en rebuild à Houston, qui n’en finit plus de bouger son effectif. Deux jours après avoir coupé Ben McLemore, la franchise texane a préféré miser sur DaQuan Jeffries, un swingman sophomore passé par Sacramento. Vu la politique jeune du moment chez les Rockets, il devrait avoir plus de temps de jeu que chez les Kings.

Voilà, c’est tout pour notre petit dossier réservé aux signatures de la nuit. Merci à Woj, Marc Stein et à Shams pour les updates et bon courage aux joueurs concernés pour se faire, ou se refaire, leur place dans la Ligue. 

Source texte : ESPN / The Athletic / New York Times

 

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top