Hornets

Les Hornets s’imposent à Phoenix : officiel, c’est plutôt Malik Monk qui aurait dû remplacer Anthony Davis au All-Star Game

malik monk hornets 2 février 2020

MONK EST TOUJOURS AUSSI TATILLON.

Source image : YouTube

Les Hornets ont validé cette nuit l’un de leur matchs référence cette saison, en allant s’imposer à Phoenix 124-121 face à des Suns pourtant en grande forme, qui avaient remporté neuf de leurs dix dernières rencontres. Une victoire sous le signe du collectif puisque sept joueurs ont inscrit 10 points ou plus. Breaking news avec point d’interrogation : les Hornets seraient-ils les nouveaux Spurs de l’Est ?

Toujours en course pour le titre de franchise la plus kiffante de la Ligue, les Hornets viennent d’ajouter une nouvelle pierre à leur édifice en cours en venant à bout, à l’extérieur, des Phoenix Suns, qui restaient pourtant sur une série de trois victoires de suite et de neuf victoires sur les dix derniers matchs. Charlotte a relevé le défi avec brio, faisant la course en tête pendant la majorité de la deuxième mi-temps. Pourtant, les hommes de James Borrego avaient très mal débuté puisque dans le sillage de Devin Booker, tout récent sélectionné au All-Star Game, les Suns vont prendre jusqu’à 17 points d’avance dès le deuxième quart. 19 points pour D-Book en première mi-temps, qui a clairement fêté sa deuxième étoile comme il se doit, et Charlotte va néanmoins conclure le deuxième acte sur un 26-10 salvateur pour revenir à un petit point, 66-67, au moment de rentrer au vestiaire. Un run lancé par un Malik Monk en feu, qui finit la mi-temps avec 22 points, dont 20 dans le seul deuxième quart ! Monk a clairement sorti le lance-flamme en inscrivant 17 points d’affilée pour les Hornets, histoire de remettre son équipe dans un match qui semblait alors leur échapper. 

On repart sur les mêmes bases en deuxième mi-temps puisque Charlotte ne va pas ralentir et va tranquillement prendre le lead avant de s’envoler pour compter jusqu’à 11 points d’avance. Booker n’inscrit que deux points dans le troisième quart tandis qu’en face c’est tout un collectif qui fait le travail : sept joueurs des Hornets finissent avec 10 points ou plus avec notamment ce bon Monk (29 points), Lonzo Ball et Gordon Hayward (20 points chacun) en tête d’affiche. LaMelo Ball a de nouveau réalisé une grosse performance au tir avec un 7/11 (3/7 de loin) dont quelques tirs bien clutchs. Le rookie ajoutera 8 assists, 4 rebonds et 2 interceptions à son résumé histoire de conclure une sortie des plus complètes.

Mais les Hornets vont tout de même se faire peur en fin de match. Alors que le score est de 122-115 à 34 secondes de la fin, Charlotte va commettre la pire action possible en faisant faute sur Booker à trois-points, un tir que le désormais double All-Star ne va pas se gêner à rentrer. Une perte de balle de LaMelo plus tard et voilà Mikal Bridges avec deux lancers et l’occasion de remettre son équipe à un point. 1/2 de la ligne puis deux lancers de Hayward plus tard et les Hornets sont de retour en zone sûre (+ 4) sauf que, alors que Chris Paul est sur la ligne après avoir rentré le premier de ses deux lancers, le meneur va manquer le deuxième et Gordon Hayward ne… sécurise pas le rebond en laissant la balle sortir en touche. Ballon Suns avec 1,2 seconde sur l’horloge et une occasion improbable d’égaliser avec un tir du parking. Chris Paul trouve Devin Booker sur la remise en jeu mais l’arrière ne rentre pas sa tentative de loin même si, sur le ralenti, on voit clairement Hayward toucher le bras de D-Book. Les arbitres ne sifflent pas et les Hornets, après une dernière minute pleine d’amateurisme, viennent finalement à bout de ses Suns. Une victoire pleine d’envie et de courage pour Charlotte, qui continue son improbable saison. Avec cette victoire, la team de MJ retrouve une place bien au chaud dans le Top 8 avec un bilan de 15 victoires pour 16 défaites.

L’attaque léchée et collective des Hornets vient à bout de Suns qui ont manqué en défense et Charlotte débute plutôt très bien son road trip à l’Ouest. Les prochains rendez-vous : Warriors, Kings et Blazers, trois matchs que ces Frelons peuvent tout à fait remporter, avant une pause de quelques jours que tout le monde aura bien mérité.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top