Thunder

Le Thunder sort la prestation XXL contre les Bucks : pas de Shai Gilgeous-Alexander, pas de problème pour la bande à Mark Daigneault

Thunder Jackson 15 février 2021

Le Mr Clutch du Thunder.

Source image : NBA League Pass

Le Thunder était privé de Shai Gilgeous-Alexander mais aussi de George Hill et Théo Maledon contre l’armada Bucks et pourtant, ce sont bien les oranges de l’Oklahoma qui sortent victorieux de ce duel à la David contre Goliath. 

On l’annonçait dans la preview en début de soirée, les fans du Thunder pouvaient craindre le pire avec la réception des Bucks de Giannis Antetokounmpo. Non contents de devoir se coltiner le deuxième bilan de l’Est, il fallait aussi faire sans son leader et une bonne partie du backcourt. Pas de Jrue Holidays en face mais quand même du lourd avec un double-MVP et Khris Middleton en lieutenant mais pourtant, contrairement à nos attentes ce sont les locaux qui prennent rapidement les devants dans ce match, portés par un duo Dort-Jackson qui trouve la mire et une défense au point qui gêne les Bucks, lesquels se tirent déjà une balle dans le pied à force d’envoyer des briques de loin. Pour planter du parking, OKC peut compter sur… Justin Jackson, lequel a sorti le match de sa vie au bon moment. 22 points et 5 passes à 4/4 de loin pour l’ancien King, qui est notamment l’auteur de ce très gros shoot pour mettre les hommes de Budenholzer à -5 avec une poignée de secondes à jouer.

Il n’était évidemment pas tout seul pour cette performance XXL : Dort, Bazley et même Horford ont tous apporté leur pierre à l’édifice, des deux côtés du terrain, dans ce qui est peut-être la prestation la plus aboutie de la saison pour OKC. Drôle d’équipe quand même que ce Thunder qui n’est que quatorzième à l’Ouest mais qui en quelques jours a joué les yeux dans les yeux avec les Lakers (deux fois) et qui a poussé Denver dans ses retranchements avant de taper l’un des ogres de la Ligue.

Et côté Bucks alors ? Le Greek Freak a bien noirci la feuille avec 24 points, 17 rebonds, 10 passes, 3 steals, 3 contres mais cinq ballons perdus, Middleton a claqué ses 23 points mais son shot était plus que perfectible et il a lui aussi pommé cinq ballons grâce à la bonne défense adverse. Brook Lopez hors sujet a vite été remplacé par Bobby Portis, lequel continue de faire son chantier en sortie de banc. Avec onze points et sept rebonds, l’ancien des Knicks s’affirme toujours plus comme une bonne affaire mais on limitera ces compliments pour rappeler que c’était donc la troisième défaite consécutive des Bucks. Contrairement à Phoenix et Utah, il ne s’agissait pas là d’un foudre de guerre et on peut donc commencer à s’inquiéter pour les Daims, et le double affrontement contre les Raptors, autre bête blessée, arrive sans doute au bon moment pour relancer la machine.

Le Thunder s’est donc occupé des Bucks sans Shai Gilgeous-Alexander et ça va faire parler. Pas de leader et un double-MVP à calmer ? Pas de problème pour la bande à Mark Daigneault. Nouvelle prestation aboutie pour le projet biberon de l’Oklahoma et des bons points pour le projet reconstruction. A moins bien sûr qu’ils nous claquent une remontada pour aller se mêler au play-in, ils ne sont pas si loin de la neuvième place après tout…

Boxscore Thunder 15 février 2021

Boxscore Bucks 15 février 2021

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top