Lakers

Les Lakers ont été solides à Milwaukee : le MVP c’est peut-être Giannis Antetokounmpo, mais le patron reste LeBron James

Si Giannis Antetokounmpo compte un jour monter sur le trône de la NBA, ce sera sur les genoux de papa LeBron. Le King a encore montré pourquoi il est toujours l’un des meilleurs joueurs du monde en donnant une leçon à la défense des Bucks et permet par la même occasion aux Lakers de rester invaincus à l’extérieur cette saison. 

On a enfin eu notre match référence de LeBron James sur cette saison 2020/2021. Après un choke bien dégueu face aux Warriors, le King et les Lakers devaient montrer un autre visage ce jeudi soir face à l’une des plus grosses écuries de la Ligue. En galère en défense en première mi-temps, le King a gardé son équipe dans le match en étant – notamment – insolent derrière la ligne à 3-points (6/10). Car si LBJ est très vite très chaud, le reste de son escouade peine à avoir un vrai impact sur la rencontre. Dennis Schroder ? Son pire match de la saison, de loin. Très mou, le meneur allemand a semblé absent comme rarement on l’a vu cette année et il finira avec quatre pauvres points à 2/10 au tir. Anthony Davis a lui aussi réalisé un match en demi-teinte. Comme depuis le début de la saison, l’ailier de 27 ans a paru peu impliqué dans la rencontre et on a la vilaine impression que AD se conserve un peu trop pour les Playoffs. Davis finit quand même avec 18 points, 9 rebonds et 6 assists mais c’est le body language qui interroge. On est loin du 30/15 qu’on pouvait prédire à l’aube de la saison et c’est donc, de nouveau, le chef chauve qui a porté l’équipe.

34 points, 6 rebonds, 8 assists et surtout le tir de la gagne.

À une minute de la fin du match et alors que les Bucks sont revenus à cinq points des jaunes et violets, LeBron récupère la balle avec cinq secondes sur l’horloge des 24 après que AD ait été incapable de battre Jrue Holiday au poste. Dans une mauvaise posture et avec peu de temps pour l’improvisation, James lâche une grosse bombe du parking, le pied sur le logo du Fiserv Forum… et switch. +8 Lakers, les Bucks ne reviendront plus. À noter également l’excellent match de Kentavious Caldwell-Pope, qui a sanctionné du parking à chaque fois que les Bucks revenaient au score. Avec un superbe 7/10 à 3-points, KCP tourne désormais à 57% du parking cette saison. Elle est loin l’époque où, bracelet électronique au pied, le Staples Center sifflait copieusement l’ailier de 27 ans.  Les Lakers enchaînent donc une huitième victoire en… huit rencontres à l’extérieur cette saison (!!!), record de la franchise, et surtout se reprennent après une défaite dérangeante face aux Warriors. 

Côté Bucks ? Un match assez… bizarre. Devant pendant la grande partie de la première mi-temps, la franchise du Wisconsin s’est faite surprendre en fin de deuxième quart et voyait alors les Lakers passer devant juste avant de rentrer au vestiaire. Puis, les hommes de Mike Budenholzer ont fait la course derrière jusqu’au sifflet final, manquant à plusieurs reprises ce petit stop pour pouvoir repasser devant au score. À plusieurs reprises, les Bucks sont revenus à moins de cinq points des Lakers mais sans jamais pouvoir escompter quoique ce soit, même en fin de match lorsque l’espoir renaissait, par exemple lorsque les Bucks étaient proches de récupérer la balle après une superbe possession défensive…. avant de se faire crucifier par un demi-Dieu.

Il aura manqué ce petit truc. Giannis Antetokounmpo a beaucoup été ciblé, avec succès, par la défense des Lakers, et le double MVP s’est d’ailleurs rendu coupable de neuf pertes de balles, beaucoup trop pour espérer quoique ce soit face aux champions en titre. De plus, à part un tir du parking en début de match, Giannis a vécu une soirée difficile au tir extérieur, avec un airball bien sale en tête de raquette en deuxième mi-temps pour couronner le tout. Surtout, le Greek Freak n’a pas réussi à faire les différences nécessaires en fin de match pour pouvoir revenir et LeBron James sortira finalement vainqueur de leur duel et haut la main. Jrue Holiday a pour sa part été aussi bon en attaque qu’en défense mais malheureusement pour les Bucks, le banc n’a pas été à la hauteur de l’événement (7/17 au tir). Les Bucks enchaînent une deuxième défaite de suite, peu commun depuis l’arrivée de Mike Budenholzer au coaching, et ils recevront les Hawks ce dimanche, l’occasion de renouer avec la victoire face à l’une des pires défenses de la ligue. 

La shot chart du Greek Freak, beaucoup de croix quand on sort de la raquette…

Les Lakers restent donc invaincus à l’extérieur. Un magnifique LeBron et un KCP en mode lieutenant de luxe ont permis aux Purple and Gold de venir à bout d’une équipe des Bucks à contre-temps, qui a paru si près mais à la fois si loin de revenir dans le match. Giannis a beau gagner autant de MVP qu’il veut, LeBron… a toujours la couronne.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top