Nets

James Harden et Mike D’Antoni à nouveau réunis : de Houston à Brooklyn, le Barbu et l’ancien moustachu ne se quittent plus

Inséparables ces deux-là !

Source image : YouTube Bleacher Report

Depuis le transfert de James Harden aux Nets, on a beaucoup entendu parler de la réunion entre Kevin Durant et le Barbu, les deux cracks ayant évolué ensemble du côté d’Oklahoma City il y a environ une décennie. Mais à Brooklyn, Ramesse retrouve aussi son ancien coach aux Rockets Mike D’Antoni, qui pourrait jouer un rôle essentiel dans le staff de Steve Nash.

Après quatre saisons à la tête des Rockets, Mike D’Antoni est descendu d’un cran pour prendre un rôle d’assistant chez les Nets. Moins de responsabilités donc, mais ce n’est pas pour autant que MDA est à Brooklyn pour faire de la figuration. Bien au contraire. Réputé pour sa capacité d’innovation et son génie offensif, D’Antoni va seconder Steve Nash, son ancien chouchou à Phoenix qui est aujourd’hui un coach rookie à la tête de l’une des équipes les plus ambitieuses, talentueuses et scrutées de la NBA. Un coach qui a sous la main un véritable monstre à trois têtes avec Kevin Durant, Kyrie Irving et James Harden. Énormément de talent offensif évidemment, mais aussi beaucoup de pression et une bonne formule à trouver, et c’est là que MDA va pouvoir apporter son expertise ainsi son expérience. Cela vaut particulièrement pour le cas Harden, que Mike a entraîné et fait exploser ces dernières années chez les Rockets. Si le Barbu est devenu l’un des meilleurs scoreurs all-time et un joueur calibre MVP à Houston, c’est notamment grâce à D’Antoni. Et ce n’est pas Harden qui dira le contraire (via le New York Post).

« Quand Daryl [Morey, ndlr.] et Mike sont partis, j’ai pris du recul pour tout réévaluer. J’étais vraiment à l’aise avec ces deux-là. […] Mike est un coach incroyable. Il fait ça depuis très très longtemps. Évidemment, il représente un facteur [de sa venue à Brooklyn, ndlr.]. Je suis à l’aise avec lui, avec Kevin, je connais Kyrie, ces quatre pièces rendent les choses faciles. Le fait qu’ils soient tous à Brooklyn, c’était une évidence pour moi. »

La relation entre Mike D’Antoni et James Harden devrait faciliter l’intégration du Barbu chez les Nets et par la même occasion accélérer le bon développement du Big Three ainsi que de l’équipe tout entière. Bien sûr, la situation à Houston était complètement différente de celle à Brooklyn aujourd’hui. Chez les Rockets, Harden possédait les clés de l’attaque, du vestiaire et même de toute la salle, désormais il évolue avec deux énormes talents offensifs nommés KD et Kyrie. Cependant, les affinités entre Ramesse et MDA représentent forcément un plus dans ce processus d’adaptation. Pour le manager général des Nets Sean Marks, la présence de Mike est « bénéfique », et Steve Nash va encore plus loin concernant l’apport de son ancien entraîneur.

« D’Antoni est une ressource inestimable. Ce serait idiot de ne pas se reposer sur Mike et son expérience ainsi que sa familiarité avec James par rapport à ce qu’il aime faire. […] Sa connaissance et sa relation avec James sont inestimables. »

La première sortie de James Harden avec les Nets samedi contre Orlando a donné un aperçu de ce que pouvaient donner les Nets avec le Barbu. Un Barbu bien décidé à faire jouer ses copains dans un premier temps en mettant l’accent sur le playmaking plutôt que le scoring. Au final, il a quand même terminé avec 32 points au compteur (8/18 au tir, 3/10 de loin, 13/15 aux lancers francs), mais 24 ont été inscrits après la pause. Il a surtout terminé avec 14 passes décisives au total dans un gros triple-double, preuve de sa volonté de partager la gonfle. Avec neuf pertes de balle, dont certaines étant liées à une intention trop forte de passer le ballon, tout n’a pas été parfait et il y a logiquement des automatismes à construire, mais on a plutôt bien aimé la manière avec laquelle Ramesse a abordé ce premier match.

Malgré ces débuts séduisants, les doutes sur la capacité du trio Durant – Irving – Harden à évoluer ensemble ne vont pas s’envoler du jour au lendemain, d’autant plus que Kyrie n’était pas sur le terrain samedi. Le Big Three pourrait jouer son premier match ensemble ce lundi contre Milwaukee, ce qui nous donnera des indications supplémentaires si Irving est présent. Mais en attendant d’en voir un peu plus, Harden semble être dans le bon état d’esprit et ça ne demande que confirmation. 

Source texte : New York Post

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top