News NBA

Transfert de James Harden : Victor Oladipo envoyé à Houston et Caris LeVert à Indiana, sympa la mise à jour de la NBA en 2021

Eux aussi sont impliqués dans le trade Triple XL de James Harden.

Source image : YouTube

C’est évidemment la grosse bombe de ce mercredi soir. James Harden est désormais un Net de Brooklyn, et c’est la grande info à retenir. Sauf que dans le giga deal qui a envoyé le Barbu à New York, deux autres noms qui pèsent sont impliqués. Si on se doutait de la participation de Caris LeVert au transfert, on ne s’attendait pas à voir Victor Oladipo dans la transaction.

La nouvelle est tombée quelques minutes après l’annonce du transfert de James Harden. Alors que la contrepartie lâchée par les Nets pour récupérer le Barbu a d’abord été révélée par les différents insiders sur le coup, à savoir Caris LeVert, Jarrett Allen, des choix de Draft et des pick swaps, le nom de Victor Oladipo est soudainement apparu à notre plus grande surprise. Oui, l’ancien All-Star est également dans le deal, faisant ainsi le chemin d’Indiana vers Houston, tandis que LeVert débarque lui dans le même temps chez les Pacers. C’est ainsi la fin d’une aventure de plus de trois ans pour Victor, arrivé à l’été 2017 à Indiana dans le cadre du transfert de Paul George, transfert qui a ensuite permis au bonhomme de s’imposer comme l’un des meilleurs joueurs de la Ligue : double All-Star, All-NBA Third Team, All-Defensive First Team, Most Improved Player, autant dire qu’il a changé de dimension avant de se blesser gravement au genou en janvier 2019. Une blessure qui a tenu Oladipo éloigné des terrains pendant une année complète, une blessure qui a aussi fragilisé l’avenir de Victor dans l’Indiana, lui qui était revenu difficilement de ses bobos la saison dernière tout en étant impliqué dans des rumeurs mettant en avant ses soi-disant envies de départ. Eh bien aujourd’hui ça y est, il a bien quitté les Pacers, et les Rockets récupèrent ainsi un joueur qui prouve son retour en forme sur ce début de saison (20 points, 5,7 rebonds, 4,2 passes, 1,7 interception), ainsi qu’un joueur qui est dans sa dernière année de contrat. Dans leur demande pour Harden, les Fusées cherchaient une jeune star sur laquelle construire en plus de choix de Draft et de pick swaps, Oladipo ne représente pas vraiment ce profil mais sans doute que Houston voulait la flexibilité qui accompagne sa situation contractuelle.

Concernant Caris LeVert, il va découvrir sa deuxième équipe en carrière, lui qui a uniquement connu Brooklyn depuis son arrivée en NBA en 2016. Mais devinez quoi, à l’époque, c’est… Indiana qui avait sélectionné le produit de Michigan avec le 20e choix de la Draft. Il avait ensuite été transféré aux Nets contre Thaddeus Young. Aujourd’hui, il arrive chez les Pacers avec le statut de jeune arrière très prometteur qui ne demande qu’à exploser. D’ailleurs, certains prédisent déjà une ascension fulgurante pour le joueur de 26 ans, comme Damian Lillard par exemple. Tournant à plus de 18 points et 6 passes décisives de moyenne cette saison et capable de bien noircir les feuilles de stats quand il possède plus de responsabilités offensives, comme on a pu le voir lors des matchs de Brooklyn sans Kyrie Irving et/ou Kevin Durant, LeVert aura à cœur de franchir un cap dans sa nouvelle équipe. Cependant, il n’aura pas les clés de l’attaque dans l’Indiana. Malcolm Brogdon assure comme un chef à la mène, Domantas Sabonis est un monstre à l’intérieur, et il ne faut pas oublier qu’un certain T.J. Warren est à l’infirmerie, tandis que Jeremy Lamb devrait lui bientôt revenir. Il ne faut donc pas forcément s’attendre à des stats en grande augmentation pour LeVert, lui qui va surtout débarquer dans une équipe au collectif solide. Mais on a quand même hâte de voir ce que ça va donner et la dynamique sera intéressante à suivre. Car on le sait, Caris a pas mal besoin du ballon pour briller, que ce soit en tant que scoreur ou en tant que playmaker. C’est dans ce rôle d’option numéro un qu’il pourrait vraiment démontrer tout son talent, avec du déchet certes mais aussi beaucoup de highlights et une grosse production vu les qualités du bonhomme. Mais ce n’est donc pas ce qu’on attendra de lui chez les Pacers. On attendra surtout qu’il contribue – à travers ses grosses qualités – au succès actuel de l’équipe en s’intégrant bien au groupe déjà en place.

Alors que Victor Oladipo voudra confirmer son retour en forme dans le Texas, Caris LeVert sort de l’ombre de Kevin Durant et Kyrie Irving pour intégrer un collectif très solide à Indiana. Bref, deux joueurs talentueux qui changent de scène, on veut voir rapidement ce que ça donne !

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top