Heat

NBA Christmas Day 2020, preview Heat – Pelicans : des Pelicans qui servent de dinde de Noël ou le Heat… en dindon de la farce ?

dinde

Ça se mange le pelican ?

Source image : YouTube

Floride oblige, ce sont donc le Heat et les Pelicans qui ouvrent le bal de ce Christmas Day à 18h, heure française, et donc à midi du côté de South Beach. Mais à l’heure de la dinde chez les Amerloques, certains préfèreront se gaver de buckets de poulet à la sauce Jimmy Butler, qui aura a cœur de régaler son monde pour lancer la saison des siens. Parfait pour éviter la petite sieste bienvenue en sortie d’un repas de 4h42 et avant d’attaquer les gros morcifs de la soirée.

Le Heat, qui vient de perdre le statut de meilleur équipe de Floride – ON PLAISANTE – après sa défaite contre le Magic en opening, va donc enchaîner sur ce début de saison avec la réception de New Orleans. Cependant, on voit mal les Pelicans venir offrir des cadeaux à leur hôte de Noël même si on est persuadé qu’une grande barbe blanche irait très bien à Zion Williamson. Brandon Ingram ne se contente pas de l’obtention du trophée de MIP et continue de grandir en tenant maintenant les rênes de son équipe, phrase qui à l’oral ferait une très bonne vanne de Noël des Grosses Têtes, un Brandon proche du triple double dans la victoire inaugurale des Pels face à Toronto avec 24 points, 11 assists et 9 rebonds, et un Ingram qui pourra aussi apprécier la grosse bataille attendue dans la raquette, avec un duel de titans Bam Adebayo – Zion Williamson qui devrait faire des étincelles, et qui, pour sortir son épingle du jeu, devra se dépatouiller de ce poil à gratter, doux euphémisme, de Jimmy Butler, auteur de sept interceptions (!) face à Orlando.

Après une intersaison d’à peine plus de deux mois, les finalistes 2020, qui ont flanché dans le money time chez le Magic après avoir pourtant refait leur retard, devront faire preuve de cette totale implication qui leur à tant réussi l’an passé, même si on voit déjà Tyler Herro en train d’essayer la Nintendo Switch qu’il a trouvé ce matin sous le sapin ou le palmier. En parlant de cadeaux, un nouveau trident pour Steven Adams, un shoot pour Lonzo Ball, un trophée en bois de MVP des Finales pour Jimmy ou de la camomille pour cet énervé de Zion… voilà tout ce qui fut (sûrement) déballé ce matin par les joueurs, avant de nous offrir en retour une superbe entrée pour un festin basketballistique qui s’annonce chargé, mais ce n’est pas l’appétit qui nous manque pour cette reprise NBA.

Un Père-Noël en devenir avec Steven Adams, un père fouettard prêt à punir tout le monde en la personne de Bam Adebayo et des lutins un peu partout avec Kendrick Nunn, Tyler Herro ou Eric Bledsoe…, bref un magnifique panel de Noël attendu en Floride.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top