Cavaliers

Le calendrier 2020-21 des Cleveland Cavaliers – première partie : dates importantes, matchs immanquables, c’est par ici !

Rocket Mortgage FieldHouse Cleveland Cavaliers 18 juin 2020

L’analyse complète du calendrier des Cavs, c’est par ici !

Source image : YouTube

Il est prêt, il est officiel : le calendrier de la saison 2020-21 est enfin tombé ! Le programme de la première partie de saison seulement, jusqu’à la coupure d’un All-Star Week-end dont on ne sait pas encore vraiment à quoi il ressemblera. Sans plus attendre ? Focus sur le calendrier… des Cavs !

Il ne faudra pas traîner à Cleveland, si tant est que l’objectif de la saison soit d’engranger les victoires, ce dont on est loin d’être sûr. Un début de saison plutôt « tranquille » (Hornets, Pistons, Knicks, Magic, Grizzlies, Wizards jusqu’au MLK Day), Pistons, Knicks ou Wolves pour finir le mois de janvier, mais ensuite ça se gâte logiquement. Février pourrait rimer avec grosses branlées à Cleveland, avec des chocs prévus face aux Clippers (deux fois), aux Bucks (deux fois), aux Suns, aux Nuggets, aux Blazers, aux Warriors et aux Sixers, sans oublier les Hawks, les Spurs ou encore les Rockets au programme. Ça sent le 2-12 pendant le mois de la crêpe mais qui sait, peut-être bien que ça arrangera tout le monde dans l’Ohio.

# Plus long road-trip : 6 matchs (Pacers, Hawks, Magic x2, Grizzlies et Bucks, du 31 au décembre au 10 janvier)

# Plus longue session maison : 4 matchs (deux fois, du 2 au 7 février – avec un Giannis back-to-back – et du 18 au 25 février)

# Matchs en antenne nationale : 1 (Clippers), non mais vous vous attendiez à quoi ?..

# Nombre de back-to-backs :  9 (dont un court séjour dans la capitale avec deux oppositions contre les Wizards en 24h au mois de janvier).

# Nombre de rencontres tôt en France : 5 (Pacers, Sixers, Celtics et Wizards x2)

# Trois affiches à retenir : le premier match de la carrière d’Andre Drummond à Detroit… mais pas avec les Pistons (27/12), le passage en ville de l’homme sans qui les Cavs n’existeraient même plus en tant que franchise (26/01), et parce qu’on est mélancoliques, le revival un peu pourlingue des Finales 2015, 2016, 2017 et 2018 à Golden State (16/02). Bonus track ? Tristan Thompson dans le camp d’en face, pour une première historique le 24 janvier.

 

calendrier Cavs 5 décembre 2020

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top