Hornets

Nicolas Batum finalement… transféré ? C’est plus la Free Agency là, c’est les Mystères de l’Ouest

Nicolas Batum

Bon alors, c’est quoi la suite ?

Source image : NBA League Pass

Dans le cadre de l’arrivée de Gordon Hayward et son très gros contrat aux Hornets, Nicolas Batum ne sera pas conservé par ces derniers. Reste à voir désormais comment la franchise de Charlotte va gérer son départ. On pensait qu’il allait être coupé, mais un transfert n’est finalement pas à exclure. 

On sait que Nicolas Batum ne portera plus le maillot des Frelons. On sait aussi que plusieurs contenders seraient sur son dossier. Par contre, on ne sait toujours pas si Charlotte va se débarrasser de lui en le coupant ou en le transférant. Dans un premier temps, peu après la signature de Gordon Hayward, Adrian Wojnarowski d’ESPN avait annoncé que les Hornets coupaient Batum pour obtenir le cap space nécessaire afin d’accueillir l’ancien Celtic, en répartissant les 27 millions de dollars du Frenchie sur trois ans via la stretch provision. Une manœuvre qui permet de libérer 18 millions sur la saison 2020-21, mais qui plombe un peu Charlotte pour les deux saisons suivantes, avec 9 millions en 2021-22 et 9 millions en 2022-23. Pas top pour les finances de la franchise, alors les Frelons cherchent un moyen pour dégager le contrat de Nico d’une meilleure manière, comprenez par là un sign & trade. D’après le Woj, alors que Boston et Charlotte discutent d’une possible transaction qui permettrait aux Celtics de récupérer quelque chose en échange d’Hayward (genre une trade exception), les Frelons cherchent une troisième équipe pour accueillir les 27 millions qui restent sur le contrat de Batum. En clair, les modalités du départ ne sont pas encore réglées et va falloir surveiller ça dans les heures voire les jours à venir.

Tout ça ne remet évidemment pas en cause l’arrivée d’Hayward aux Hornets pour 120 millions sur quatre ans, au grand dam des fans de Charlotte qui ne comprennent toujours pas comment leur franchise préférée a pu lâcher une telle blinde sur Gordon. Concernant Batum par contre, c’est un peu l’incertitude qui règne aujourd’hui. Ok les Hornets c’est terminé, mais c’est quoi la suite ? Comme dit au-dessus, le Français intéresserait des équipes très ambitieuses. Via nos confrères de BasketSession, on a appris que des franchises comme les Nets, les Warriors, le Jazz, les Clippers, les Bucks et les Raptors seraient sur le coup pour l’accueillir au salaire minimum. Mais s’il est transféré au lieu d’être coupé, non seulement l’ami Nico ne pourra pas choisir sa prochaine destination mais en plus, y’a de bonnes chances qu’il débarque dans une équipe ne faisant pas partie de la catégorie contender, ce type de franchise étant généralement blindée en matière de masse salariale. À bientôt 32 ans et après une saison où il a véritablement chauffé le banc du côté de Charlotte, Nico cherche aujourd’hui un endroit où il peut se rendre utile, où il peut apporter son expérience et sa connaissance du jeu. Obtenir un petit rôle dans une équipe qui joue le titre, ça peut effectivement être sympa pour Batum, histoire de relancer sa carrière et prouver qu’il n’est pas cramé tout en gagnant des matchs. Mais ce plan est donc remis en question aujourd’hui.

Il ne reste plus qu’à patienter et attendre le dénouement de ces négociations entre les Hornets, les Celtics, et potentiellement une troisième équipe. On imagine que Nico aimerait avoir une réponse rapide afin de pouvoir passer définitivement à autre chose.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top