Warriors

Stephen Curry très atteint par la blessure de Klay Thompson : les larmes du meneur ont fait Splash

Stephen Curry Klay Thompson Golden State Warriors

Bilan des dernières déclarations chez les Warriors : larmes de Steph et de la Dub Nation, larmes de sang pour Robert Sarver.

Source image : Youtube

Gravement blessé au tendon d’Achille, le guerrier Klay Thompson entame une deuxième année blanche loin des parquets du Chase Center. Une situation difficile à vivre pour le sniper mais également pour son frère d’arme, Stephen Curry. 

Le couteau, la plaie, tout ça, tout ça, vous connaissez la suite. Amis fans des Warriors, nous ne voulons pas vous faire souffrir encore plus, mais nous allons revenir sur un fait qui a beaucoup fait pleurer dans toutes les chaumières de San Francisco. Il y a quelques jours, on apprenait avec tristesse que Klay Thompson s’était rompu le tendon d’Achille et serait out pour la totalité de la saison 2020-21. Nous ne verrons pas le shooteur d’élite de 30 ans porter le maillot des Dubs pendant toute l’année, et ça c’est bien triste pour tous les amoureux de basket. Mais s’il y’a bien une personne qui doit être touchée par cette affaire, c’est son Splash Bro, Stephen Curry. Tous les deux blessés la saison dernière, l’un des backcourt le plus spectaculaires de la Ligue se faisait une joie de retrouver les parquets ensemble pour refaire cramer les ficelles de toutes les salles NBA à partir du 22 décembre. Dans un interview avec Marc J. Spears de The Undefeated – rien à voir avec Britney – Chef Curry s’est exprimé sur la grave blessure de son coéquipier depuis plus de neuf ans, et n’a pas caché que quelques larmes ont coulé sur sa joue lorsqu’il a appris la nouvelle.

« Recevoir cet appel a fait l’effet d’un coup de poing. Il y a eu beaucoup de larmes. Vous ne savez pas vraiment quoi dire, car un type comme celui-là doit maintenant passer par une deuxième rééducation assez sérieuse. Mais en fin de compte, nous devons être derrière lui. […] Il peut revenir fort. C’est un gars qui aime tellement le jeu. Il va faire tout ce qu’il faut pour revenir sur le parquet et être lui-même. C’est ce que nous espérons et nous avons confiance. Deux ans et demi de rééducation, c’est dur pour tout le monde mais on va espérer que tout se passera bien. »

Steph en a même profité pour poser les bases :

« Il est le meilleur arrière de la Ligue. »

Ça s’est fait. Alors, d’accord ou pas, évidemment la perte de Klay arrive au pire moment alors que les Warriors comptaient sur cette saison pour revenir sur le devant de la scène, avec l’objectif d’être un candidat sérieux au titre. Sans le numéro 11, la route sera bien plus compliquée, mais le management des Warriors a tout de même bien travaillé pendant les derniers jours pour retrouver une équipe compétitive autour de Steph, Draymond Green et Andrew Wiggins. En plus de la sélection de James Wiseman à la Draft, Kelly Oubre Jr. est aussi arrivé dans la baie en provenance de Phoenix. Un renfort plein de swag et de promesses. Et à peine arrivé, le bon Kelly fait déjà parler de lui. En tant que nouveau Dub, KOJ était invité à l’émission « Damon, Ratto & Kolski » de la radio 95.7 The Game de San Francisco et comme nous le reporte Nick Friedell d’ESPN, le jeune homme de 24 ans s’est exprimé sur sa satisfaction de débarquer aux Warriors et en a profité pour placer une petite pique au propriétaire des Suns, Robert Sarver :

« Je vais pouvoir jouer pour un propriétaire qui se soucie réellement de l’organisation et pas seulement de la perception de l’organisation dans les médias. Tout est une question de fondation pour moi. Si vous avez une belle fondation, vous pouvez construire une bel avenir. »

La bise au propriétaire des Suns, qui appréciera sans aucun doute le clin d’oeil. Joe Lacob, le propriétaire des Warriors, a lui dû apprécier la flatterie.

Avec l’arrivée de Kelly Oubre Jr., de James Wiseman et de tous les petits nouveaux, on espère que les fans des Warriors sécheront vite leurs larmes. Et logiquement, vu l’effectif, il n’y aura pas de deuxième année de tanking consécutive du côté de San Francisco. 

Sources texte : ESPN et Podcast « Damin, Ratto & Kolski » – Radio 95.7 The Game 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top