Warriors

Officiel : Klay Thompson victime d’une rupture du tendon d’Achille, le scénario tant redouté est confirmé

Klay Thompson

C’est juste terrible.

Source image : Twitter

C’est la nouvelle qu’on craignait ces dernières heures. Et malheureusement, il n’y a pas eu de miracle. Klay Thompson, blessé à la jambe droite hier, a bien été victime d’une rupture du tendon d’Achille, lui qui a réalisé une IRM à Los Angeles ce jeudi. Après un an de rééducation pour sa grosse blessure au genou, c’est juste terrible.

Non. NON. NOOOOON. La nouvelle est tombée ce jeudi soir à travers un tweet d’Adrian Wojnarowski d’ESPN, le genre de Woj bomb qu’on déteste particulièrement : « Klay Thompson has suffered a season-ending Achilles tear ». Rupture du tendon d’Achille pour le Splash Brother, saison terminée avant même qu’elle ne débute, et deuxième saison blanche consécutive à venir pour celui qui restait sur de longs mois de rééducation après sa rupture d’un ligament au genou gauche lors des Finales NBA 2019. Le combiné est juste terrible car on parle bien entendu de grosses blessures qui peuvent faire dérailler une carrière. En avoir une, c’est déjà un gros coup dur. Deux, c’est la poisse totale. Mais deux coup sur coup, avec deux rééducations très longues à se coltiner consécutivement, on atteint des sommets en matière de scénario catastrophe. S’il y a une micro bonne nouvelle dans ce cauchemar, c’est que Klay devrait pouvoir retrouver tous ses moyens vu le type de rupture, mais on sait à quel point c’est compliqué de revenir d’une telle blessure, l’une des pires pour un sportif de haut niveau. Parmi les grands noms qui ont été victimes d’un destin similaire ces dernières années, on pense évidemment à Kobe Bryant, DeMarcus Cousins, John Wall, et plus récemment Kevin Durant, l’ancien coéquipier de Klay qui s’était également pété lors des Finales 2019 entre les Warriors et les Raptors.

Maintenant que c’est officiel, il faudra voir ce que vont faire les Warriors pour essayer de compenser au mieux la longue absence de Klay Thompson. Bon, autant être clair tout de suite, on ne remplace pas un Klay Thompson. On ne remplace pas l’un des meilleurs snipers au monde. On ne remplace pas un joueur qui fait partie des références défensives de la NBA. On ne remplace pas un mec qui symbolise parfaitement la dynastie Warriors avec Stephen Curry. Dans le système Steve Kerr, le Splash Brother est un élément essentiel qui permet à la machine Golden State de tourner à plein régime. Discret mais indispensable, et surtout coéquipier exemplaire. En son absence, les Dubs ne pourront pas véritablement jouer le titre, eux qui rêvaient de reprendre la main sur la Conférence Ouest. La sélection de James Wiseman à la Draft leur donne un pivot prometteur, ou alors une pièce intéressante à échanger dans un potentiel transfert, sachant que la franchise de Golden State possède également une trade exception de 17 millions de dollars dans sa boîte à outils. Mais encore une fois, on ne remplace pas un Klay Thompson.

Damn. On voulait tous revoir le Splash Brother sur les parquets après une saison blanche, et lui était prêt pour enchaîner les tirs du parking comme au bon vieux temps. On voulait revoir les Warriors et leur backcourt de folie. On devra malheureusement attendre la saison 2021-22, en espérant que Klay puisse retrouver ses capacités. Courage grand !

Source texte : ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. Djohn-Konkakk

    19 novembre 2020 à 22 h 36 min at 22 h 36 min

    Le sorcier de l’Oracle continue d’officier. Vous savez c’est celui qui plombe l’équipe depuis un an et demi et qui nous gâche le spectacle. Si j’étais conspirationniste je dirais que c’est un fan des Raptors ou des Lakers mais je crois surtout que c’est un mec qui n’aime pas le basket. Tu vas nous manquer Klay..

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top