One-on-One

Salut Tyler Herro, comment ça va ? Indice, la pépite du Heat vit sa meilleure vie

Tyler Herro kiffe la life avec Jack Harlow.

Source image : YouTube

Étrange pause automno-hivernale oblige, TrashTalk se penche cette année sur… 74 profils individuels. Pourquoi 74 ? Oh, rien à voir avec la Haute-Savoie hein, malgré l’adoration de certains pour la Sainte-Raclette, mais plutôt car ces analyses nous emmèneront tranquillement vers 2021. Car oui, on vous le confirme, cette sordide année 2020 touchera bientôt à sa fin, il était temps. Au programme aujourd’hui, l’une des sensations des derniers Playoffs, mister Tyler Herro. 

Il possède un nom parfait pour faire des jeux de mots, mais aussi le talent qui va avec. Quand on se nomme Herro, il faut assumer sur les parquets et ça tombe bien, le gamin est plutôt du genre à briller avec un ballon de basket dans les mains. Première saison chez les grands, et Tyler fait déjà partie des grosses pépites de la NBA. 

Il donne l’impression d’avoir 15 ans et possède trois poils au menton, mais Tyler Herro a prouvé qu’il était prêt pour le haut niveau. Mieux que ça, il a montré qu’il possédait les cojones pour peser dans les grands moments, ce qui n’est pas donné à tout le monde, surtout à 20 piges. Pendant la saison régulière, le jeunot formé à Kentucky s’était déjà illustré en proposant une ligne de stats de 13,5 points, 4,1 rebonds et 2,2 passes en sortie de banc, avec en prime une belle réussite du parking (38,9%). Une production intéressante, à laquelle il faut ajouter une dose de clutchitude et beaucoup de culot, permettant à Herro de faire partie des meilleurs rookies de sa cuvée. Mais alors en Playoffs, popopopopo. Au pays de Mickey, le jeunot s’est beaucoup amusé. Il s’est tellement amusé que sa nomination dans la deuxième équipe All-Rookie fut vite périmée. Certes, cette sélection valait pour la saison régulière et l’ami Tyler ne figurait pas dans la première à cause surtout de plusieurs semaines d’absence avant la suspension de la saison, mais quand même. Vous en connaissez beaucoup vous des rookies qui battent des records de Playoffs datant quasiment d’un demi-siècle ? 20 matchs de postseason consécutifs à au moins 10 points pour Herro dans la bulle, c’est mieux qu’Alvan Adams avec les Suns en 1976. Avec 335 pions au total sur l’ensemble de sa campagne de Playoffs (16 points par match), Tyler est également quatrième au classement all-time du plus grand nombre de points marqués par un rookie en postseason, derrière Lew Alcindor, Jayson Tatum ainsi qu’Alvan Adams, et devant Elgin Baylor. Rien que ça. Et puis évidemment, comment ne pas parler de son explosion face aux Celtics, contre qui il a planté 37 points dans le Game 4 de la finale de Conférence Est pour permettre au Heat de prendre un avantage de 3-1. Une performance énorme, tellement énorme qu’il a dégagé Dwyane Wade pour le plus grand nombre de points marqués par un rookie de Miami en Playoffs. Herro s’est même permis d’établir le nouveau record de points all-time pour un rookie dans un match de finale de conf’. C’est bon, on s’arrête là ? Car on a encore quelques munitions au cas où. Tout ça pour dire que sans Tyler, le Heat ne serait sans doute pas arrivé jusqu’au stade des Finales NBA et ça, c’est quand même une sacrée phrase quand on y pense.

Malgré la déception de la défaite face aux Lakers, Tyler Herro et son équipe de Miami ont marqué les esprits à Disney World. Et certains ont visiblement été inspirés par le gamin. Le dernier son du rappeur Jack Harlow ? ‘Tyler Herro’. On retrouve même la pépite de Miami dans le clip, autant dire qu’il en profite bien comme il faut. À ça, vous ajoutez aussi essai de voiture de sport et vacances avec sa copine d’Insta. Pas de doute, Tyler vit sa meilleure vie.

Mais au milieu de tout ça, il arrive également qu’on retrouve le nom de Tyler Herro dans certaines rumeurs de transfert en ce moment. Non pas que Miami souhaite s’en séparer, mais disons que le Heat est sur plusieurs dossiers assez chauds. Celui de Giannis bien évidemment, ainsi que le dossier Jrue Holiday, qui devrait animer l’intersaison NBA étant donné que des discussions seraient déjà en cours entre les Pelicans et plusieurs contenders. Pat Riley est-il prêt à lâcher son jeunot très prometteur pour récupérer un excellent two-way player comme Jrue Vacances, et ainsi maximiser ses chances de gagner tout de suite ? Ira Winderman du South Florida Sun Sentinel pense que ça peut se tenter, mais d’autres comme Zach Lowe d’ESPN voient mal Patoche se séparer de Tyler. De notre côté, vu son potentiel et ce qu’il a montré en Playoffs, on penche plus sur la deuxième option.

  • Jauge de hype à son arrivée dans la Ligue : 40%
  • Jauge de hype actuelle : 75%
  • Jauge entrée au Hall of Fame : 5%
  • Celui qu’il aimerait devenir : Devin Booker
  • Celui qu’il espère ne pas devenir : Devin Loser

Prometteur en saison régulière, puis très très séduisant en Playoffs du côté d’Orlando, Tyler Herro a le vent en poupe en ce moment. Il a confiance en lui, il est talentueux et est plutôt BG, bref tout ce qu’il faut pour plaire, sauf à la concurrence bien évidemment.  

1 Comment

1 Comment

  1. Sam

    9 novembre 2020 à 10 h 36 min at 10 h 36 min

    Bg Tyler Herro ? On aura tout vu

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top