Warriors

Zaza Pachulia donne sa version sur l’action Kawhi Leonard : il dit qu’il n’a pas fait exprès, y’a vraiment quelqu’un qui le croit ?

Pas sûr que les fans des Spurs et Kawhi soient d’accord avec cette version.

Source image : YouTube

C’est peut-être l’action qui est le plus associée à Zaza Pachulia. Et elle n’est pas très glorieuse. Lors du Game 1 des Finales de Conférence Ouest 2017, le pivot des Warriors a envoyé Kawhi Leonard aux vestiaires en provoquant une blessure à la cheville, changeant ainsi complètement la physionomie du match et de la série. Zaza est récemment revenu sur cet épisode.

On s’en rappelle comme si c’était hier. Oracle Arena, premier match de la Finale de Conf’ entre l’armada des Warriors et les Spurs. Sous l’impulsion d’un Kawhi Leonard monstrueux, les Texans donnent la leçon à Stephen Curry, Kevin Durant & Cie. +20 à la pause, +21 avec huit minutes à jouer dans le troisième quart-temps et là, c’est le drame. Kawhi, auteur de 24 points, 8 rebonds et 3 passes en 24 minutes, déclenche un tir devant le banc des Spurs puis retombe sur le pied de Zaza Pachulia, et la cheville gauche tourne. Aie. Déjà touché à ce niveau-là (Kawhi avait notamment raté le Game 6 face aux Rockets en demi-finale de Conférence Ouest, avant de se fouler la cheville quelques instants avant lors du Game 1), Leonard souffre et est obligé de quitter ses coéquipiers après avoir marqué ses deux lancers francs. Dirty play ou malheureux fait de jeu ? Ils sont nombreux à voter pour le dirty play et les images ne plaident pas vraiment en faveur de Pachulia, ni sa réputation. Mettre volontairement le pied pour que le shooteur retombe dessus, c’est malheureusement un geste assez connu dans le basket méchant, Kobe Bryant en a été victime lors des Finales NBA 2000 (coucou Jalen Rose) et un joueur comme Bruce Bowen en est même devenu le symbole. Pas pour rien que la Ligue a décidé de modifier ses règles pour éviter au maximum ce type de blessure, avec notamment la mise en place de la « Zaza Rule » en 2017 (qui permet aux arbitres de mettre une flagrante ou une technique sur ce type de faute). Mais le principal intéressé insiste, rien n’était volontaire (via NBC Sports Bay Area)

« C’était un accident malheureux » déclare Pachulia, qui aurait rapidement contacté Kawhi après l’incident. « Je n’avais pas son numéro, mais on est une famille en NBA, alors j’ai trouvé son numéro pour lui écrire. Je me suis excusé, je lui ai dit que ce n’était vraiment pas volontaire, et j’espérais son retour rapide sur les parquets. Je voulais qu’il entende ma version avec tout ce qu’il se disait à droite, à gauche. »

Un message qui n’a pas provoqué de réponse.

« Non, il n’a pas répondu, et je ne m’attendais pas à ce qu’il le fasse. Mon objectif, c’était qu’il sache que j’étais désolé pour ce qui venait de se passer, que ce n’était pas volontaire. »

Pas sûr que les fans des Spurs et Kawhi soient d’accord avec la version de Pachulia. Ce qui est certain par contre, c’est que cette action a dramatiquement changé les choses. Déjà, les Spurs ont craqué dans le Game 1 pour finalement s’incliner 113-111. Ensuite, Kawhi n’a pas rejoué de la série, perdue 4-0 par San Antonio, et surtout Leonard n’a plus disputé le moindre match de Playoffs avec la franchise de Fort Alamo après cet épisode. Quand on se souvient de la manière dont l’aventure s’est terminée entre les Spurs et Kawhi (seulement neuf matchs joués en 2017-18 pour cause de bobos, instance de divorce puis transfert à Toronto), en matière de « what if », y’a moyen de discuter assez longtemps là.

Vu le talent présent dans l’équipe des Warriors 2017, champions cette année-là avant de faire le doublé la saison suivante, Golden State aurait peut-être gagné de toute façon, Kawhi ou pas. Mais à chaque fois qu’on pense à cette série, on ne peut pas s’empêcher d’avoir cette action en tête. 

Source texte : NBC Sports Bay Area

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top