News NBA

La reprise de la saison ne serait pas menacée malgré les divisions chez les joueurs : le 30 juillet est toujours entouré en rouge sur l’agenda

Adam Silver 20 novembre

Voilà qui devrait rassurer les fans en manque de balle orange.

Source image : YouTube

Les discussions continuent du côté des joueurs au sujet de la reprise. Mais pas d’inquiétude au sein de la NBA. Le redémarrage de la saison à Orlando ne serait pas menacé pour le moment.

Depuis vendredi, les joueurs NBA ont discuté par rapport à la reprise du côté d’Orlando. Pour rappel, ils étaient une centaine à avoir participé à cet appel en fin de semaine dernière. Réunion entre joueurs durant laquelle Kyrie Irving a ouvertement manifesté sa désapprobation d’un redémarrage de la saison. La raison invoquée par le meneur des Nets est évidemment la lutte sociale et les manifestations contre les violences policières et le racisme aux États-Unis après la tragédie du 25 mai dernier et la mort de George Floyd. Dans ce contexte, Uncle Drew, Dwight Howard et d’autres estiment que le basket est secondaire et qu’une reprise de la saison pourrait faire de l’ombre au mouvement “Black Lives Matter”. Les discussions et les réactions ont continué tout au long du week-end. Assez pour remettre en cause la reprise de la saison ? Non, car selon ESPN, celle-ci ne serait pas menacée pour le moment, et rien n’indique qu’un grand nombre de joueurs vont vraiment faire l’impasse.

Directrice de la NBPA (syndicat des joueurs), Michele Roberts s’est exprimée sur les récentes discussions entre les joueurs. Ces derniers cherchent le meilleur moyen d’utiliser leur influence en tant que sportif de haut niveau pour garder la lumière sur le mouvement « Black Lives Matter » et le faire progresser. Est-ce mieux de ne pas jouer afin de montrer quelles sont les vraies priorités ? Faut-il au contraire aller à Orlando pour essayer d’utiliser cette plateforme dans le but de faire passer des messages forts ?

« Il s’agit de savoir si une reprise du jeu nuit à un mouvement que nous soutenons sans équivoque. Et de savoir si le fait de jouer peut mettre en évidence, encourager et améliorer ce mouvement.

Voici de quoi parlent les joueurs. Ils ne se battent pas sur ce sujet. Ils discutent » a déclaré Roberts à ESPN.

Voir certains joueurs remettre en cause la reprise à Orlando n’est pas une surprise, peu importe les raisons qu’il y a derrière. À l’image d’un Melo qui soulignait “le manque d’informations” jusqu’à présent, d’autres décideront de ne pas jouer pour éviter tout risque de contamination au COVID ou pour se concentrer sur ces questions de justice sociale, ô combien importantes évidemment. Mais certains comme Austin Rivers ne sont pas de l’avis de Kyrie Irving. Le joueur des Rockets s’est exprimé récemment sur le sujet.

« J’adore la passion de Kyrie pour aider ce mouvement. C’est admirable et inspirant… mais de la bonne manière et pas au détriment de la NBA et de la carrière de plusieurs joueurs. On peut faire les deux. On peut jouer et on peut aider à changer la manière de vivre des personnes noires. Je pense qu’on doit le faire ! »

Au final, la décision de se rendre à Orlando sera personnelle, sans sanction mais également sans salaire.

On ne peut que saluer cette initiative des joueurs de vouloir utiliser leur influence pour changer la société dans cette période de lutte. Mais que les fans de NBA se rassurent, la reprise n’est pas remise en question. Pour le moment en tout cas.

Source texte : ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. Octavius

    16 juin 2020 à 9 h 32 min at 9 h 32 min

    Il faudrait vraiment envisager différemment la question de ce mouvement social inédit, d’une importance historique rare. C’est terrible que le décalage soit aussi évident entre les joueurs et les manifestant-e-s alors qu’ils étaient un paquet à être descendu dans la rue. Ça fait bande de milliardaires qui dit « oui oui je soutien… MAIS les intérêts économiques sont trop important / ou le titre est toute ma vie. » Le basket – a moins d’aller jouer dans la zone déclarée indépendante de Seattle (ça serait une bonne occasion de jouer au basket à Seattle d’ailleurs) – ne pourrait jamais être une plate-forme aussi importante que des joueurs NBA directement impliqués dans le mouvement. Porter des tee-shirts ne changent pas grand chose, un boycott massif de la ligue enverrait encore un beau message à Trump et serait un beau soutien à Colin Kaepernick. On verra, mais la reprise de la ligue et avoir un champion NBA est quand même vachement secondaire par rapport aux droits des afro-américains
    M’enfin, good job again, love u TT

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top