News NBA

Orlando passe en pole pour accueillir la fin de saison : la magie de Disney n’est pas morte

Disney 21/05/2020

Costaud le back-court du Magic.

Source image : YOUTUBE

Orlando est favori, drôle de phrase. Non, le Magic ne va pas rouler sur l’Est, mais c’est bien le Walt Disney World Resort qui serait en passe d’accueillir la fin de saison NBA. Quoi de mieux que d’aller voir Mickey et Minnie se faire des poutous entre deux matchs ?

Comme le monde entier, la Grande Ligue est dans le flou depuis l’arrêt de sa saison le 11 mars dernier. Annuler la saison, la reporter, Playoffs, pas Playoffs, avec ou sans public… bref Adam Silver et les dirigeants de la NBA sont en sur-régime pour trouver LA solution. Une chose est sûre à la Ligue, on veut ramener du basket au plus tôt. La solution plébiscitée par le Commissionner et les joueurs serait pour l’instant celle de terminer la saison en un même lieu, afin d’éviter des centaines de déplacements et les risques qui vont avec. Si depuis plusieurs semaines Las Vegas et Orlando bataillent pour l’organisation des derniers matchs, le fief d’Aaron Gordon est aujourd’hui favori selon Shams Charania :

Avec son gigantesque complexe estampillé Disney, la ville floridienne loue ses facilités d’accès, d’entraînement et de logement pour les 30 franchises. Entièrement privé, le lieu assure plus facilement une sécurité maximale. Point central des négociations, la protection des acteurs de la NBA est vitale pour ses dirigeants, comme l’explique Kevin O’Connor pour The Ringer:

« D’autres lieux sont également à l’étude, y compris Houston, selon plusieurs sources. Mais faire jouer des matchs sur un terrain neutre facilite le contrôle des risques : plus il y a de personnes psentes, plus le risque est grand. Les joueurs et les membres du personnel vont certainement vivre avec des membres de la famille ou des coéquipiers, qui ne peuvent pas tous être suivis par la ligue. Peu importe l’endroit où les rencontres sont disputées, des milliers de tests pour les joueurs, les entraîneurs et d’autres membres du personnel seront nécessaires. »

On se doute bien qu’une série de Playoffs Rockets – Clippers au Toyota Center pourrait attirer quelques habitants de Houston. La Ligue doit à présent se procurer plus de 15 000 tests à effectuer quotidiennement sur les joueurs, staff, et autres membres des franchises. Si un test est déclaré positif, c’est quarantaine sans discussion possible. Mais avant toute reprise, les équipes doivent évidemment se remettre en condition avec tous les joueurs disponibles au centre d’entraînement. Adam Silver doit d’ailleurs annoncer les grandes lignes de la future reprise et les règles à respecter pour les joueurs et les staffs. La NBA n’a pas envie de choke et choisira la ville présentant le moins de risques. Si Orlando tient la corde, rien n’est figé et tout reste possible en fonction de l’évolution du COVID-19 aux États-Unis. Las Vegas est toujours dans la course, et même si Phoenix et Houston candidatent, elles sont clairement les options secondaires du comeback de la balle orange.

Les jours se suivent et la tendance reste la même : ramener du basket durant l’été et finir la saison 2019-20. Et si en plus on peut mater des un contre un entre Dingo et Donald, on ne va pas se priver. Allez, laissons la magie prendre vie.

Source texte : The Ringer

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top