Raptors

Les highlights de Pascal Siakam en 2019-20 : la bête la plus effrayante du Jurassik Park est camerounaise

Troisième meilleur ailier-fort de la saison en cours selon la rédaction de TrashTalk, Pascal Siakam est devenu cette saison le franchise player des champions en titre et peut-être le meilleur joueur camerounais de la Ligue. Qui aurait-pu prononcer cette phrase il y a deux ans ?

En effet, il y a 18 mois Pascal Siakam n’était pas grand chose, et il est désormais MIP, champion NBA, All-Star, meilleur joueur d’une équipe deuxième à l’Est et une des références à son poste de la Ligue. Si on continue la courbe de progression, dans trois ans il sera donc deux fois MVP, DPOY, trois fois champion NBA et deux fois MVP des Finales. Plus tard, il finira sa carrière entraîneur-joueur des Raptors et aura dans ce rôle encore plus de succès que Bill Russell, il deviendra président du Cameroun puis des États-Unis tout en menant une carrière d’acteur qui l’amènera à remporter un Oscar. Sa marque de chaussure sera la plus populaire dans le monde du basket-ball, il sera élu l’homme le plus sexy de la planète et concurrencera Jeff Bezos en tant qu’homme le plus riche. Enfin, en signe de consécration ultime, le Heat de Miami retirera son maillot alors qu’il n’a jamais joué dans la franchise, non ça on déconne, aucune équipe n’est assez bête pour faire ça enfin.

Bon on s’est peut-être un peu emballé mais toujours est-il que sa progression est extraordinaire et que sa saison a été magnifique. Pascal Siakam s’améliore dans tous les domaines et on peut voir tout au long de ce best-of qu’il n’y a plus que peu de moves dont il n’a pas le secret.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top