Jeux Olympiques

Kevin Durant pourrait revenir pour les Jeux Olympiques cet été : le palmarès dit oui, les Nets sont moins chauds

Kevin Durant 3 mars 2020

Un cinq Curry-Harden-Leonard-LeBron-Durant, normalement y’a que sur 2K que tu vois ça.

Source image : YouTube

Entre faire la promotion de la marijuana et aller voir ses potes au Barclays Center, Kevin Durant ne s’ennuie pas pendant sa rééducation. Mais cette dernière avance bien à tel point que son manager, Rich Kleiman, a déclaré qu’il n’était pas impossible de voir son poulain à Tokyo cet été pour représenter les Etats-Unis aux Jeux Olympiques 2020.

En galère cette saison, les hommes de Kenny Atkinson n’ont plus qu’à faire le dos rond en attendant les retours de Kyrie Irving et de Kevin Durant. La convalescence a l’air de bien se passer pour ce dernier et on commence même à voir passer des vidéos de shootaround sans la moindre gêne pour le double MVP des Finales sur les réseaux sociaux. Néanmoins, comme l’a annoncé Sean Marks en septembre dernier, il n’est pas question de revoir KD reprendre du service cette saison… en NBA. Réaction plutôt logique quand tu viens de filer 164 millions de dollars sur 4 ans à ton franchise player du futur. Les Nets ont le temps, ce n’est pas cette saison qu’ils gagneront le titre et il vaut mieux avoir un Snake à 100% l’année prochaine plutôt que de faire un pari à la Warriors et finir en riant jaune après une nouvelle défaillance physique en aillant cherché à accélérer le processus à tout prix. Malgré ça, son agent Rich Kleiman pense qu’il est tout à fait envisageable de retrouver Durantula sur les parquets fin juillet à l’occasion des Jeux Olympiques de Tokyo comme il l’a évoqué à Ben Golliver du Washington Post.

« Tokyo est une possibilité. Il a autorisé à ce que son nom soit dans la pré-liste. Mais il y a d’autres étapes plus importantes devant lui avant qu’il prenne ce genre de décision. »

C’est vrai que son nom figure dans le groupe des finalistes mais ne nous emballons pas. La probabilité de voir Kéké faire partie du voyage au Japon n’est pas très élevée. Sans match pour se tester auparavant et un management des Nets qui ne doit pas être très chaud pour le laisser partir, l’idée d’un retour sur les terrains tokyoïtes ressemble davantage à une utopie qu’à une réalité. Cependant, si on abonde dans le sens de son manager, Team USA servirait de cadre idéal pour effectuer son retour à la compétition. Après la honte de la dernière Coupe du Monde, l’équipe cainri se présentera sûrement au Pays du Soleil Levant avec une armada digne de ce nom. Potentiellement entouré de LeBron James, Steph Curry, James Harden, Russell Westbrook, Kawhi Leonard ou encore d’Anthony Davis, Dudu n’aurait pas besoin de forcer grand-chose sur les playgrounds lors du séjour nippon pour aller chercher sa troisième médaille d’or olympique après celles de 2012 et 2016. Coaché qui plus est par Gregg Popovich, maître absolu quant il s’agit de gérer les minutes de ses stars, le retour de l’ex-Warrior à la compétition se ferait à n’en pas douter dans la plus grande des maîtrises. Néanmoins, on remarque que son ancien coéquipier à Oakland, Stephen Curry, se hâte de reprendre le taf avant la fin de la saison pour reprendre doucement le rythme et être prêt pour les Jeux. Car la volonté de participer c’est une chose mais la décision finale appartient quand même au management de Team USA.

On est heureux d’apprendre que la rééducation du Cupcake se passe bien mais la jurisprudence des Finales 2019 devrait vite rattraper les différents camps au moment de choisir la composition finale de l’effectif. Alors, on se concentre sur le programme de base qui est de se retaper durant toute la saison et on se dit à l’année prochaine pour montrer que le venin du Snake fait toujours autant de dégâts.

Source texte : Washington Post

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top