Jeux Olympiques

Kevin Durant devient le meilleur marqueur de l’histoire de Team USA aux Jeux : spoiler, ça ne sert à rien s’il perd en finale contre la France

Bye bye FIBA Melo.

Source image : FIBA

En plein match de poule contre la République Tchèque ce samedi après-midi, Kevin Durant en a profité pour marquer l’histoire de Team USA en devenant le meilleur marqueur all-time aux Jeux Olympiques. Désolé Carmelo Anthony, y’a un nouveau boss. 

25. Il lui fallait 25 points pour égaler Melo, 26 pour prendre le costume de meilleur scoreur all-time de Team USA aux JO. Pour KD, évidemment, c’est de l’eau. On savait tous avant le début de la compétition que Durant allait prendre le lead à un moment donné, sauf blessure. Ce n’était qu’une question de temps. Et comme l’ami Kevin est rentré doucement dans sa compétition et que la France est la seule équipe au monde capable de limiter le bonhomme (un peu de chauvinisme en plein JO, ça fait jamais de mal), il a fallu attendre le troisième match de poule contre les Tchèques pour le voir réaliser cet exploit. Mais c’est désormais chose faite. Après un début de rencontre encore une fois pas très beau de la part des hommes de Gregg Popovich, Durant a passé la seconde pour permettre aux Ricains de prendre l’avantage, dépassant par la même occasion FIBA Melo. Avec 13 points en première mi-temps et 23 au total, KD est désormais à 43 pions inscrits au total sur ces JO de Tokyo, et 354 en tout sur l’ensemble de ses participations aux Jeux. Carmelo Anthony s’était lui arrêté à 336.

Bien évidemment, le total de KD va continuer de grimper tout au long de la compétition. Actuellement dans sa troisième olympiade après celles de 2012 et 2016, Durant compte bien emmener les Ricains au sommet pour ajouter une nouvelle médaille d’or à sa belle collection. Meilleur marqueur + trois titres de champion olympique, ça va discuter fort dans le débat du GOAT de Team USA. Mais en attendant, il va quand même falloir aller au bout et ça, c’est pas gagné contrairement à ce qu’on pouvait croire avant le début des Jeux. Le groupe de Pop, battu par les Bleus en match d’ouverture, peine à convaincre et il n’est pas impossible de voir les Américains perdre leur place sur le trône après trois titres olympiques consécutifs. C’est évidemment le scénario à éviter absolument car si ça arrive, KD sera plus critiqué qu’adoubé, peu importe qu’il soit le nouveau meilleur marqueur de Team USA ou pas.

Kevin Durant sait très bien que l’essentiel est ailleurs. Et il sait que son record ne voudra pas dire grand-chose sans une nouvelle médaille d’or autour du cou. Mais ça reste un vrai accomplissement quand on connaît les monstres qui ont porté le maillot de Team USA, notamment depuis 1992.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top