All-Star Weekend

Flashback du Rising Stars Challenge 2019 : Kyle Kuzma MVP et cinq futurs All-Stars sur le terrain… mais pas lui

Histoire de bien chauffer avant le All-Star Game, le Rising Stars Challenge nous offre chaque année une petite mise en bouche entre jeunes talents. Petit retour sur l’événement de l’année dernière, et avec du recul, les petits nouveaux nous avaient bien régalé à Charlotte.

Vendredi 15 février 2019, rendez-vous annuel au Spectrum Center cette fois-ci, dans ce qui est devenu une rencontre entre jeunes représentants des Etats-Unis et du reste du monde. Les Cainris, coachés par Kyrie Irving, s’étaient alors imposés 161-144 face à la Team World de Dirk Nowitzki, dans un match avec quelques jolies pointes statistiques. Parmi elles, un Kyle Kuzma à 35 points, 6 rebonds et 2 passes qui sera élu MVP du Challenge 2019, devant son coéquipier Jayson Tatum qui n’aura lâché que 30 points, 9 rebonds et 3 passes, petit joueur. Avec cette victoire, Team USA recolle au score dans cette nouvelle formule, ça fait 3-2 pour le FC Monde. La rencontre était également l’occasion d’assister aux prémices de carrières à venir, avec un Trae Young qui artillera proprement de la buvette en sortie de banc, avant de se lâcher dans une fin de match de folie pour assassiner la Team World. Tout le monde n’a pas pu réussir quand même, si ? Le titulaire qui a le moins marqué ? De’Aaron Fox avec 2 points, quel naze, mais il compense avec 16 passes, pardon « Steve Nash ». Pas mal de gros chiffres pour un game qui ne dure que 40 minutes. Pour le moment, les noms présents à l’édition 2019 n’ont pas déçu, et la promesse de mettre en avant des « étoiles montantes » est tenue.

Certains jeunes ont d’ailleurs plus que confirmé leurs performances de l’année précédente, puisque cinq d’entre eux sont directement passés à l’étape supérieure : le All-Star Game. Ainsi, en 2020, Luka Doncic, Trae Young, Jayson Tatum, Ben Simmons et Donovan Mitchell pourront passer un week-end étoilé avec les plus grands à Chicago. Les deux premiers, à peine sophomores, seront même starters. Pas un mauvais cru, cette Draft 2018. Les enfants sont définitivement de plus en plus précoces, et les places ne sont pas volées quand on voit ce qu’ils produisent cette saison. Forcément, quand on compare à ces petits génies, une progression juste normale ferait presque tâche. Comment ça Lauri Markkanen, tu scorais 21 point dans ce match et tu n’en marques plus que 15 en régulière ? Difficile de trouver grand-chose à redire chez les titulaires, et certains remplaçants commencent même à inquiéter la Ligue, comme Shai Gilgeous-Alexander qui est même invité au Skills Challenge cette année. Il faut chercher le fond de banc pour voir des joueurs galérer en NBA, avec un Rodions Kurucs un peu paumé du côté des Nets, et un Kevin Knox qui l’est tout autant chez les Knicks. En même temps, qui ne galère pas dans la Grosse Pomme ? Contre uno. Merci les jeunes, le 15 février, vous avez régalé sur le parquet, et pour la plupart, vous continuez.

En 2019, dans le roster comme dans les stats, le Rising Stars Challenge avait déjà des airs de All-Star Game. On voudrait pas mettre la pression aux participants de cette année, mais pour faire mieux, va falloir se bouger. Luka, Trae et Shai rempilent, on compte sur des joueurs comme Zion Williamson et Ja Morant pour suivre les traces de leurs aînés.

Rising Stars 2019

Source : Basketball reference

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top