All-Star Weekend

Flashback du NBA Rising Stars Challenge 2010 : trois futurs MVP qui s’affrontent, et on ne parle pas de Tyreke Evans

Tyreke Evans MVP Rising Stars Challenge 2010

Le costume et Tyreke Evans pour le MVP du match.

Source image : YouTube

Il y a dix ans, Luka Doncic n’était même pas au collège mais un Rising Stars Challenge se jouait dans sa ville, Dallas. L’occasion de revenir à ce 12 février 2010 où, avec trois futurs MVP sur le terrain, le meilleur joueur de la rencontre s’appelait Tyreke Evans. C’est long, dix ans.

Un an après l’énorme performance de Kevin Durant, auteur d’un record au Rising Stars Challenge avec 46 points, c’est son coéquipier de l’époque, Russell Westbrook, devenu sophomore, qui en plante 40 dont 29 en deuxième mi-temps. Une performance qui sera insuffisante puisque les Rookies vont s’imposer pour la première fois depuis 2002. Pour rappel, aujourd’hui le Rising Stars Challenge oppose les rookies et sophomores dans deux équipes : Team USA vs Team World. Avant, les joueurs de première année en NBA s’opposaient aux joueurs de deuxième année. Et en 2010, le match s’est terminé sur le score de 140 à 128 pour les Rookies. Des espaces de tous les côtés, des actions spectaculaires, des envolées pour des dunks et même l’occasion de trembler quand on a cru que Jonny Flynn allait claquer un windmill.

Sur les bancs des deux équipes, des grands noms, du millénaire passé mais aussi de la période contemporaine. Après avoir gagné ce match en 2009, Kevin Durant sera victorieux en tant qu’assistant coach auprès d’Adrian Dantley pour les bébés de la Ligue. De l’autre côté, la légende des Knicks Patrick Ewing, accompagnée de Chris Bosh. On disait donc trois MVP dans ce match, un quatrième aurait pu être dans la liste. En effet, dans sa deuxième saison et donc sophomore, Derrick Rose était évidemment sélectionné pour la rencontre mais l’ancien joueur des Bulls avait reçu la sélection pour le All-Star Game. Direction la cour des grands donc pour Derrick, remplacé par Anthony Morrow. Ceux qui suivent la NBA depuis peu ne connaissent probablement pas son nom, les autres l’ont peut-être déjà oublié. Mais Morrow a le record de points pour un joueur non-drafté durant sa saison rookie avec 37 pions. Record dont s’est approché Kendrick Nunn avec 36 unités face à Atlanta en décembre dernier. On espère une meilleure suite de carrière pour le rookie du Heat.

Alors, qui jouait ce match des futures stars il y a dix ans ? On peut commencer par celui qu’on a cité pour sa performance du match, Russell Westbrook, mais aussi James Harden et Stephen Curry. Ces mecs-là ont raflé les MVP en 2015, 2016, 2017 et 2018. Une telle concentration de joueurs marquants dans la Ligue, ça classe un Rising Stars Challenge. Si Russ est le meilleur marqueur du match, James Harden a également réalisé une belle performance. 22 points en sortie de banc pour le (un peu moins) barbu. Quant à Curry, il a fini à 14 points à 2/7 à 3-points. Un MVP du match parmi ces cadors de la Ligue dix ans après ? Non. Le meilleur joueur de la rencontre se nomme Tyreke Evans, rookie des Kings qui deviendra Rookie de l’Année quelques mois plus tard. 26 points, 6 rebonds, 5 passes et 5 steals pour Tyreke dans cette partie, une sacrée performance pour lui. Aujourd’hui, il est exclu de la NBA jusqu’en 2021 pour avoir violé la règle anti-dopage. Sa saison rookie est la meilleure de sa carrière. Une autre excellente performance dans ce match ? DeJuan Blair qui claque 22 points et 23 rebonds, un record de balles gobées en dessous du panier dans un Rising Stars Challenge à l’époque, battu par Andre Drummond depuis. Mais c’est qui lui d’ailleurs ? Drafté par les Spurs, passé aussi par les Mavericks, les Wizards et la G League, il a fait un petit tour du monde, lui qui a connu la Russie, la Chine et l’Argentine.

Voilà pour les performances marquantes de ce match, qui a vu aussi d’autres bons petits joueurs en dehors des trois MVP cités plus haut. Quelques rookies de l’époque qui ont encore un semblant de nom dans la Ligue, genre Taj Gibson ou Jonas Jerebko… Rien de génial cependant. Mais si ! Il y a Jonny Flynn aussi. Vous savez, le deuxième meneur pris par les Wolves juste derrière Ricky Rubio et devant… Stephen Curry. Du côté des Sophomores, quelques noms un peu plus prestigieux pour aider Monsieur Triple-Double. Michael Beasley, Brook Lopez, Danilo Gallinari, Marc Gasol, Eric Gordon et Kevin Love. Des joueurs encore importants dans leurs équipes avec une belle carrière derrière eux.

Il avait plutôt de la gueule ce Rising Stars Challenge 2010. Des futurs MVP, des joueurs solides pour les accompagner et des espoirs déçus. En attendant le All-Star Game à Chicago, on peut patienter avec le match des petits cette nuit. En espérant beaucoup de MVP et moins de Jonny Flynn. Non vraiment, les Wolves l’ont bien cherché. 

Rising Star Challenge 2010

Source : Basketball Reference

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top