Suns

Deandre Ayton va faire son grand retour ce mardi : suspension terminée, vrai coup de boost pour Phoenix ?

Il est là !

Source image : YouTube

Suspendu depuis quasiment le début de la saison, Deandre Ayton est sur le point de retrouver les parquets. Le jeune pivot des Suns va effectivement faire son retour mardi au Staples Center face aux Clippers après 25 matchs d’absence. Ce retour va-t-il avoir un effet direct sur les résultats de Phoenix, qui galère pas mal depuis un mois ?

Revoilà Dede. Ça fait un bon moment qu’on n’a pas vu l’intérieur des Suns sur les parquets. La dernière fois ? C’était lors du… premier match de la saison, une rencontre opposant Phoenix à Sacramento. Une rencontre largement remportée par les hommes de Monty Williams, au terme de laquelle il avait compilé 18 points, 11 rebonds et 4 contres. Derrière, il y a donc eu cette suspension de 25 matchs sortie de nulle part, pour violation de la politique anti-drogue de la NBA à cause d’un test positif à un diurétique. Quasiment deux mois plus tard, Ayton est prêt à rechausser les sneakers, et on imagine que le numéro 1 de la Draft 2018 a les crocs. Après une campagne rookie solide, Deandre voulait franchir un gros cap lors de sa saison sophomore mais cette suspension a contrecarré ses plans. Alors évidemment, le pivot de 21 ans veut rattraper le temps perdu en contribuant directement, et ainsi apporter un coup de boost à une équipe de Phoenix qui est redescendue de son nuage du début de saison. Comme vous pouvez l’imaginer, ses coéquipiers sont bien contents de le revoir en tenue. Il n’y a qu’à écouter les mots de la star Devin Booker pour s’en rendre compte.

« On a hâte. Évidemment, cela va apporter à notre équipe une dynamique complètement différente qui nous manquait, mais dans le même temps il y a beaucoup de gars qui ont step-up. On attend tous le retour de Deandre » a déclaré Booker via azcentral.com.

Pour Frank Kaminsky, Deandre Ayton a profité de sa suspension pour bosser un max afin d’être prêt à contribuer tout de suite au moment de son retour.

« Son éthique de travail. Il était là tous les jours. Il n’a pas raté un seul workout. Il n’a sauté aucune étape. Il a bossé dur. Il sait ce que ça veut dire de rater 25 matchs, ça peut être bénéfique comme ça peut avoir l’effet inverse, mais il a clairement profité du temps à sa disposition. »

Alors, est-ce qu’on aura droit à du gros Ayton d’entrée ? C’est le parquet qui nous donnera la réponse mais comme l’a indiqué le coach Monty Williams, son retour va déjà permettre d’avoir un vrai big man en plus dans la rotation, qui devrait retrouver son équilibre et une certaine profondeur. Il apportera son côté athlétique en attaque comme en défense, sa présence au rebond, et sa capacité à scorer à l’intérieur. Deandre possède évidemment un profil complètement différent de Frank Kaminsky et Aron Baynes, deux joueurs prévus pour le banc à la base mais qui ont profité de son absence pour bien contribuer. Reste à voir désormais si Ayton aura besoin de quelques matchs pour trouver son rythme. En tout cas, on espère du côté de Phoenix que ça ne prendra pas trop de temps car les Suns ne tournent pas très bien en ce moment. Ils étaient l’équipe surprise du début de saison avec sept victoires en onze matchs, mais sont aujourd’hui en dehors du Top 8 de l’Ouest avec un bilan de 11-15. L’équipe d’Arizona reste notamment sur trois défaites consécutives – dont deux avec seulement trois points d’écart en combiné – et a perdu huit de ses onze dernières rencontres. Si globalement ça reste encourageant étant donné les dernières saisons de Phoenix, il va quand même falloir relancer la machine et les Suns comptent sur Deandre Ayton pour cela, ainsi que le retour de blessure de Devin Booker (absent les deux derniers matchs).

Deandre Ayton is back pour la première fois depuis le 23 octobre, et c’est tout Phoenix qui espère voir une vraie différence. Les Suns restent sur deux défaites difficiles à avaler et le déplacement chez les Clippers mardi s’annonce compliqué, mais le retour du numéro 1 de la Draft 2018 est forcément un motif d’espoir. 

Source texte : azcentral.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top