Hornets

PJ Washington blessé pour les fêtes : les Hornets vont devoir finir 2019 avec MJ dans le cinq pour aller chercher une place en Playoffs

P.J. Washington.

Soigne vite ce petit doigt mon grand, y a un titre de ROY… ah non on s’emballe pardon.

Source image : YouTube

Coup dur pour les Hornets qui vont devoir se passer des services de P.J. Washington pour toute la période de Noël. Le rookie s’est cassé le petit doigt et devrait rater cinq match selon Adrian Wojnarowski de chez ESPN.

L’ancien joueur de Kentucky réalise une très belle première campagne NBA. Il fait partie de ces jeunes qui vont sûrement nous vendre du rêve pendant la prochaine décennie. Le 12è choix de la dernière Draft avait entamé sa carrière avec une perf à 27 points, 4 rebonds, 7/10 derrière l’arc, comme si la transition entre NCAA et NBA c’était de l’eau. Depuis, il a sorti plusieurs gros matchs à 20 points et plus, et il a validé sa place au poste 4 dans le cinq de départ de James Borrego. Mais il va donc falloir lui trouver un remplaçant parmi les options qu’offre le banc des Hornets pour au moins 5 matchs, sachant que son substitut tout désigné, Marvin Williams, est également à l’infirmerie pour des histoires de genou capricieux. À tout juste 21 ans, P.J. Washington fait preuve d’une efficacité séduisante au tir, notamment à distance. Son scoring risque de manquer au Hornets (12,3 points par match à 48,1 % au tir et 40,6 % à 3-points).

Douze petits points ça ne parait pas énorme, mais pour les Hornets c’est essentiel. Non pas que Charlotte galère tant que ça en attaque cette saison, mais c’est la répartition de leur scoring qui fait que l’absence de P.J. risque de faire mal. En Caroline du Nord, on aime partager et ça se ressent dans les stats : cinq joueurs (Graham, Rozier, Bridges, Zeller et Washington) tournent à 10 points de moyenne minimum et cinq autres inscrivent entre 5 et 9 points par match. On prend un effectif comme celui de Charlotte (qui ne fait pas rêver, on ne va pas se mentir), on y applique un peu de philosophie « next man up » comme diraient nos confrères américains, et ça donne le début de saison des Frelons. Tous les soirs, un joueur différent sort ses 20 points pour porter un peu le reste du groupe en attaque et c’est ce qui fait que Charlotte affiche un bilan de 12 victoires pour 16 revers ainsi qu’une 9è place inespérée à l’Est.

On espère que le petit doigt de P.J. Washington va vitre se remettre et qu’il reviendra vite aider ses collègues dans la bataille pour un ticket en Playoffs. En son absence, il faudra sûrement que Miles Bridges se décale en 4 et que quelqu’un prenne le poste 3… vous préférez qui ? Batum, Kidd-Gilchrist ou le propriétaire de la franchise ?

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top