Wizards

John Wall servira d’assistant-coach chez les Wizards cette saison : attention à ne pas glisser sur un gobelet cette fois-ci

John Wall

Où quand l’élève le plus insupportable de la classe devient professeur.

Source Image : YouTube

La saison des Wizards s’effectuera bien en la présence de… John Wall. Oulah on vous arrête tout de suite, car à défaut de pouvoir fouler les parquets en raison de sa dommageable blessure au tendon d’Achille en glissant chez lui, le meneur de la capitale aidera Scott Brooks dans un rôle d’assistant-coach, une première pour lui bien évidemment. Nouvelle étape dans la carrière de Jean Mur, qui l’aidera certainement dans celle de joueur lorsqu’il sera rétabli.

John Wall assistant-coach dès cette saison ? Non vous ne rêvez pas, mais attention Jeannot n’a pas mis sa carrière entre parenthèses pour autant, mais plutôt prévu de passer sa convalescence à aider Scott Brooks sur le banc, et c’est tout à son honneur de vouloir s’investir dans sa franchise. Avec la récente prolongation de Bradley Beal, la saison peut être abordée de manière plus sereine et il y aura peut être un coup à jouer à l’Est, même si nous avons du mal à voir les sorciers se positionner comme un réel prétendant aux treize huit premières places. Ce nouveau rôle est excitant pour lui et cela va lui permettre de prendre un peu de recul et de voir si le métier d’entraîneur lui correspond, un rôle qui souligne également que Johnny a peut-être les qualités nécessaires à l’encadrement d’un groupe, comme le rapporte NBC Sports Washington :   

« Je pense que cette année me donnera des indications sur le fait que je puisse devenir coach ou non. Je pense qu’il faut avoir beaucoup de patience. Il est important de dialoguer avec les joueurs et savoir gérer leurs sautes d’humeur. »

C’est donc un peu… l’hôpital qui se fout de la charité, lui qui était régulièrement lié à diverses embrouilles au sein du vestiaire de Washington, propriétaire d’une réputation de fauteur de troubles ayant écorné son image. En y réfléchissant bien,  c’est l’occasion parfaite de se racheter vis-à-vis des dirigeants des Wizards et une opportunité en or de redorer son blason aux yeux de toute la NBA. Mais qu’en est-il de ses réelles qualités de management ? Outre ses écarts comportementaux qui sèment des doutes sur sa capacité à instaurer un climat paisible dans le vestiaire de l’équipe de la capitale, ses qualités de leadership et son statut de franchise player devront aider à tirer la substantifique moelle de l’effectif, qui paraît bien faible après le départ d’Otto Porter Jr. et Tomas Satoransky en direction du Michigan. Bradley Beal ayant prolongé et Rui Hachimura récemment débarqué, John Wall devra travailler main dans la main avec Scott Brooks et le reste du coaching staff pour construire quelque chose de cohérent autour de ces deux joueurs.

John Wall passera donc sa saison sur une chaise aux cotés de Scott Brooks et non sur le parquet à martyriser les cercles avec son fameux dunk main gauche, et ce n’est pas un si mauvaise nouvelle de le voir s’impliquer dans l’institution Wizards. Espérons que cette affaire se déroule bien, cela serait le pied (une fois n’est pas coutume) pour Jean. Les fans de la franchise rescapés des dernières saisons auraient bien besoin d’un nouvel air frais dans la Capital One Arena.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top