Knicks

« New York sera toujours la ville des Knicks » : Taj Gibson lance déjà le derby, ça va cravacher dur entre la septième et la treizième place

Taj Gibson

« Allonzo Trier est le meilleur meneur de New-York ».

Source : YouTube

La Free Agency des New York Knicks ne s’est pas passé comme prévue. Kevin Durant, Kyrie Irving ou encore Anthony Davis attendus pour au final récupérer Taj Gibson et Julius Randle, disons qu’on reste sur un bulletin moyen. Le Madison Square Garden ne reverra pas de titre encore une fois cette saison mais Taj Gibson reste optimiste et ne voit que les Knicks quand il pense à New York. 

L’effectif que possède David Fizdale est un mélange d’expérience avec Taj Gibson et Marcus Morris par exemple, et de jeunesse à fort potentiel avec Kevin Knox, Mitchell Robinson et leur numéro 3 de Draft R.J. Barrett. On trouve donc des choses intéressantes à dévelopepr dans cette équipe, ce qui ne permettra néanmoins pas de viser les Playoffs dès cette saison. Ce n’est bien évidement pas l’été qu’attendaient les fans de la franchise mais ce n’est pas non plus un été catastrophique comme elle en connait depuis maintenant quelques années. Cependant, ce qui a un peu plus de mal à passer pour les supporters, c’est de voir leurs voisins new-yorkais aka les Nets avoir réalisé l’une des meilleures free agency de toute la ligue avec les arrivées de Kevin Durant, Kyrie Irving et DeAndre Jordan. Cela laisse un goût amer dans toutes les bouches du MSG puisque ces joueurs étaient aussi pistés par les Knicks, qui rêvaient d’associer les deux amis dont le prénom commence par K. Toute l’année des rumeurs et même des affiches les envoyaient chez les Knicks mais c’est finalement Brooklyn qui a raflé la mise. Tout cela grâce à un projet qui paressait plus structuré et plus ambitieux. Ces doutes et ces critiques restent positifs pour le soldat Taj Gibson, qui pense que son équipe va pouvoir s’en servir pour avancer et progresser. C’est dans le NY DailyNews que le joueur de 34 ans s’est confié sur la saison à venir, en n’hésitant pas à envoyer quelques piques au voisin de palier

« (New York) Ce sera toujours la ville des Knicks. C’est sur cette idée que nous avons grandi. Ce que font les Nets est formidable, ne vous méprenez pas. C’est incroyable. Mais j’ai grandi en étant fan des Knicks. J’ai grandi en regardant John Starks. Les temps ont changé mais New York est toujours une ville Knicks. Regardez derrière vous, ils ont tous des casquettes des Knicks. »

Ces déclarations doivent faire plaisir aux fans des Knicks qui peuvent sentir la passion d’un fan dans ses propos. Le côté moins rassurant ? C’est qu’il utilise l’aspect historique de la franchise comme argument, jamais bon signe pour prouver que son équipe actuelle est meilleure.. Du côté de Brooklyn cela doit faire sourire mais ne doit pas les inquiéter d’un poil non plus. Les Nets sont – peut-être – à l’aube de la meilleure page de leur histoire et les Knicks ne font même pas partie de leurs adversaires sérieux, ici les ambitions sont plus grandes. Il y aura donc beaucoup de boulot pour Taj et ses coéquipiers avant de redevenir la meilleure franchise de la ville. Et les objectifs seront déjà de retrouver les Playoffs, qu’ils n’ont plus connu depuis 2013.

Taj Gibson vient de prendre un risque, se mettre tout Brooklyn à dos. Les derbys devraient être bouillants cette année. Ce seront peut-être bien les matchs les plus importants pour l’une des deux franchises, on vous laisse deviner laquelle.
Source texte : Sportando, NY DailyNews

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top