Cavaliers

Officiel : les Cavaliers signent Sindarius Thornwell pour un an, le genre de nouvelle qui doit faire plaisir… à la famille de Sindarius Thornwell

Sindarius Thornwell

Même pas sûr d’ailleurs.

Source image : YouTube

Tiens, ça faisait longtemps. Ça faisait longtemps qu’on avait pas eu de signature marquante dans cette Free Agency, lancée à vive allure dès les premières secondes de juillet mais au point mort depuis quelques jours. Fans des Cavs rassurez-vous, un homme au blase de superhéros débarque dans l’Ohio pour la saison prochaine : Sindarius Thornwell. En espérant que ses pouvoirs magiques aident la franchise de Cleveland à dépasser les 20 wins, mais c’est pas gagné.

C’est par l’intermédiaire d’Andy Shiffman (chiffe-molle en Français) et du relai utile de Shams Charania que la nouvelle est tombée hier soir, pile-poil entre deux épisodes de New York Section Criminelle, peut-être pas un hasard d’ailleurs.

John Beilein compte donc désormais un All-Star joueur de plus dans son roster en la personne de Sindarius Thornwell, prénom à combattre Goldorak, nom de famille de mégère de la Comtesse de Ségur mais CV assez transparent en NBA. Deux saisons avec les Clippers à jouer les pompiers de service quand les joueurs majeurs avaient la flemme, deux saisons à se dégourdir les jambes avec les Clippers… d’Agua Caliente (eau chaude de Voiliers en Français), bref pas la panacée mais un ajout intéressant car pas bien cher, un peu comme si vous achetiez une chaise à 10 balles sans vraiment savoir qui s’assoira dessus. Poste 2 qui aura au moins le mérite de ne pas ajouter de bagnole à l’embouteillage de meneurs à dispo du coach des Cavs, Sindarius passera probablement plus de temps assis que debout avec Cleveland mais pourra peut-être tirer son épingle du jeu dans un roster où rien n’est vraiment gravé dans le marbre, à part les fesses de Tristan Thompson évidemment. Tiens d’ailleurs, il donne quoi le roster des Cavs en ce 4 août 2019 ?

  • Meneurs : Collin Sexton, Jordan Clarkson, Darius Garland, Matthew Dellavedova et Brandon Knight
  • Arrières : Kevin Porter Jr. et Sindarius Thornwell
  • Ailiers : Cedi Osman et Dylan Windler
  • Ailiers-forts : Kevin Love, Larry Nance Jr. et John Henson
  • Pivots : Tristan Thompson et Ante Zizic

Wow. Difficile de se projeter sur un nombre de victoires cette saison pour les cavs, mais disons que tabler sur six ou huit serait presque prendre des risques. On exagère à peine mais cet opus 2019-20 s’annonce surtout utile pour former la jeunesse de l’Ohio en vue du futur, sous la houlette d’un coach habitué à traiter avec les morveux. Sexton, Garland ou Porter Jr. auront donc comme mission d’épauler des Larry Nance et/ou Cedi Osman parachutés leaders de la franchise baguée en 2016, si l’on prend en compte la difficulté de savoir quel rôle Kevin Love aura dans ce merdier projet.

Sindarius Thornwell est donc la nouvelle recrue des Cavs, et on se questionne actuellement pour savoir si cette conclusion doit être plus élaborée. Trois, deux, un, on part sur un non collégial, et on part prendre notre petit-déjeuner, question de priorités.

2 Commentaires

2 Comments

  1. Djohn-konkakk

    4 août 2019 à 10 h 28 min at 10 h 28 min

    Sindarius Thornwell #lejoueuraunomdelogiciel…
    Un jour peut-être qu’on dira de lui que c’est un crack, on attend déjà sa prochaine mise à jour. Son atout aux Cavs ? Les écrans (de) Thompson.

    • Giovanni Marriette

      4 août 2019 à 11 h 07 min at 11 h 07 min

      Validé !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top