Warriors

Selon Kendrick Perkins, Kevin Durant n’a pas digéré le beef avec Draymond Green : merci Dédé, un soldat de perdu à cause de toi

Warriors - Kevin Durant et Draymond Green

– « On a plus besoin de toi mec. »
– « Ok bah je me casse alors. »

Source image : NBA League Pass

C’est le bon vieux Perk qui le dit : Kevin Durant avait, selon lui, un pied hors de Golden State bien avant la Free Agency. Est-ce que les tensions avec Draymond Green ont pu accéléré le transfert ? Ou alors ce serait sa réputation de snake qu’il n’a pas réussi a combattre ? En tout cas Kendrick Perkins (le coéquipier favori de KD) a son petit avis sur la situation, et pour lui, les Warriors avaient l’avantage pour le re-signer… jusqu’aux tensions avec Draymond Green.

Bien joué Dray, grâce à toi vous venez de perdre l’un des meilleurs joueurs de la Ligue à l’heure actuelle. On peut rappeler que selon Chris Haynes de Yahoo Sports en novembre, Draymond Green avait alors clairement fait comprendre que les Warriors n’avait pas besoin du MVP 2014. Aujourd’hui ? Avec des Clippers et des Lakers renforcés, on verra bien si Dédé n’a pas besoin de Kevin Durant tiens. On peut dire que KD a gagné de l’expérience du côté de Golden State, en s’imprégnant de l’ADN des Warriors. Pas seulement la gagne et les titres, mais aussi la manière de jouer de Steve Kerr, qui prône toujours la simplicité dans le jeu comme l’a souvent dit l’ailier. Espérons au moins que le MVP des Finales 2017 et 2018 pourra cohabiter avec Kyrie Irving, mais en tout cas, pendant que nous sommes toujours dans le flou sur la situation entre Kevin Durant et Golden State, Kendrick Perkins essaye de nous donner des explications au micro de Grady Duggan pour KNBR :
A mon avis, KD avait déjà un pied dehors. Je l’ai beaucoup répété, au début de la saison je pense que Golden State avait l’avantage mais au fil de la saison et en plus de l’incident avec Draymond, je ne pense pas que Kevin s’en soit remis. Mais encore une fois, on devrait féliciter KD parce qu’il n’a jamais dit du mal de Draymond dans les médias, et il ne répondait jamais vraiment à Draymond sur le terrain. Je pense qu’il a bien géré la situation en se donnant à fond et en se sacrifiant pour les Warriors. Mais je répète, je ne pense pas qu’il se soit remis de ces mots. »
Difficile de ne pas croire Kendrick Perkins quand on sait que le gonze est très proche de Kevin Durant depuis leurs années ensemble à Oklahoma City. Une dynastie vient peut-être de se déchirer à cause d’un gars qui n’a pas réussi à tenir sa langue.
Avant sa blessure ? KD faisait du… KD, puisqu’il a terminé sa dernière saison chez les Warriors avec 26 points, 6,4 rebonds et 5,9 assists à 52% aux tirs. Espérons pour lui qu’il sera plus heureux à Brooklyn au retour de sa blessure, sans un aboyeur dans les pattes pour lui rappeler qu’il n’a rien à faire dans son équipe. En tout cas, le nouveau numéro 7 des Nets a sa propre histoire à écrire, en essayant de ramener Brooklyn au sommet avant les voisins Knicks.
Les fans des Warriors et de Kevin Durant peuvent remercier Draymond Green, puisque Monsisur Vert a apparemment tout fait péter. Avec un Klay Thompson qui ne sera pas apte à jouer la saison prochaine, les choses se compliquent pour Golden State mais un titre est toujours accessible. Il faudra s’en donner les moyens. On espère juste que Draymond Green ne fera pas trop peur à D’Angelo…
Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top