Warriors

Mychal Thompson en mode Madame Irma : pour le père de Klay, Stephen Curry est en route pour une saison all-time, une de plus

Stephen Curry

Selon Mychal, on pourrait revoir un Stephen Curry vintage cette saison.

Source image : Youtube

Avec les départ de Kevin Durant, Andre Iguodala et Shaun Livingston puis la blessure longue durée de Klay Thompson, Stephen Curry risque de ne pas reconnaître beaucoup de monde à la rentrée. Pas de problème pour Mychal Thompson, père de Klay et accessoirement double-champion NBA, qui annonce une saison gigantesque du meneur des Warriors. 

Stephen Curry risque de sentir un vide cette saison, un grand vide… Le 10 juin dernier, il jouait son dernier match avec Kevin Durant, avant que celui-ci ne se blesse gravement. Ce jour-là, le roster était composé de : Stephen Curry donc, mais également KD, Klay Thompson, Andre Iguodala, Draymond Green, Shaun Livingston, DeMarcus Cousins, Kevon Looney, Quinn Cook, Jordan Bell, Andrew Bogut et Alfonzo McKinnie. Sur les douze joueurs, seuls cinq seront encore présents à la reprise, et on compte Klay Thompson qui sera absent jusqu’à… dans longtemps. Pour les remplacer ? D’Angelo Russell mais aussi Alec Burks, Glenn Robinson III et Willie Cauley-Stein. Pas exactement le même standing. Alors que certains observateurs sont pessimistes sur l’avenir à court terme des Dubs, Mychal Thompson, interrogé par Yahoo Sports, a décidé de sortir du bois pour dire tout le bien qu’il pense de l’équipe et particulièrement de Steph Curry.

« Oui, l’équipe ne sera pas aussi bonne que l’an dernier. Au passage, je prédis que Steph va mettre 500 3-points puisqu’il n’aura pas à partager autant le ballon avec Klay. Il va être de retour à son niveau de MVP d’il y a deux ans. [Il était MVP en 2016 et pas en 2017, ndlr] »

Pour rappel, le record de tir à 3-points sur une saison est déjà la propriété de Stephen Curry (402 tirs primés), il date de la saison 2015-2016, la saison avant l’arrivée de Kevin Durant. Avec le départ de ce dernier et la longue absence de Klay Thompson, Stephen Curry va avoir le feu vert pour shooter et on pourrait donc assister à quelque chose d’assez dingue. Pour atteindre les 500 tirs primés sur une saison il faut mettre un peu plus de six 3-points par match, et encore ce serait si le joueur rate peu ou pas de matchs. Un objectif HUGE mais quand Baby Face sort le lance-flamme on n’est jamais à l’abri. Un joueur immense qui sort une saison statistique affolante pour combler le vide autour de lui ça s’est déjà vu et pas qu’un peu (Kobe, T-Mac, Allen Iverson…) mais Stephen Curry est-il vraiment seul ? Il ne faut pas oublier que D’Angelo Russell a débarqué à San Francisco et que l’éternel Draymond Green est toujours présent au poste. Le bulldog n’a d’ailleurs pas été oublié par l’ancien des Lakers.

« Draymond Green est motivé comme jamais pour faire une grande saison car il arrive en fin de contrat. Je pense que lui, avec Steph, D’Angelo et les autres joueurs qui ont signés, seront dans le lot. Quelque part entre la cinquième et la sixième place, avant le retour à 100% de Klay. Ensuite ils pourront passer à l’étape supérieure. »

Si la perspective de voir Steph Curry faire une saison de MVP nous réjouit, on peut quand même mettre quelques bémols dans l’explication de Thompson Sr sur les 500 paniers primés, à savoir que D’Angelo Russell aura lui aussi son nombre de tickets shoots. Il ne faut pas oublier non plus que les Dubs ont bien souffert de l’usure de ces dernières saisons et à l’approche d’un nouveau cycle, ils n’auront peut-être pas envie de sur-cramer leur meneur dans une saison où ils seront loin d’être favoris. En revanche, la prédiction d’une grosse saison de Dray est bien probable. Le phénomène de la contract year est bien répandu et en l’absence des stars des dernières années, DG va pouvoir se faire plaisir avant de frapper à la porte de Bob Myers à l’aube de l’été 2020.

Stephen Curry en mode MVP l’an prochain ? On valide tout de suite. Le joueur est en plein dans son prime avec tirs à volonté et personne pour lui faire de l’ombre. Les adversaires des Warriors sont prévenus, le Splash Brother est prêt à (re)faire du sale.

 

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top