Knicks

Mitchell Robinson intouchable aux Knicks : confiance totale en Mitch à New York, il est là le futur franchise player

Mitchell Robinson

« I’m feeling untouchable ! »

Source image : YouTube

Les Knicks tentent tant bien que mal de se relever après le fiasco de la free agency 2019. L’une des premières choses à faire pour eux : renouveler leur confiance envers les jeunes à la base de la reconstruction. Parmi ces jeunes, Mitchell Robinson a fait partie des rares satisfactions dans la Grosse Pomme la saison dernière. Une saison rookie solide qui lui vaut d’être considéré comme intouchable par le front office.

À défaut d’avoir pu attirer les plus gros poissons du marché de l’été à Manhattan, les Knicks misent sur leurs jeunes pour continuer une reconstruction qui s’apparente de plus en plus à un jour sans fin. Les jeunes justement, ce sont sans doute eux qui ont réussi à faire sourire (un peu) les fans des Knicks avec notamment Mitchell Robinson, auteur d’une campagne 2018-2019 solide. Ajoutez à cela R.J. Barrett, chopé à la Draft 2019, et les Knicks se retrouvent avec plusieurs jeunots prometteurs. Le pari sur potentiel, c’est certainement ce qui explique pourquoi les Knicks ont fait de Mitchell Robinson l’une de leurs priorités en le déclarant intransférable, selon Ian Bagley qui couvre les Knicks pour SNY. 

Robinson a réalisé une très bonne saison à 7,3 points, 6,4 rebonds et 2,4 blocks de moyenne en 20 minutes de temps de jeu. Des stats qui ont permis au pivot de faire partie de la All-Rookie Second Team. Bagley nous apprend que les Knicks voulaient absolument éviter d’inclure Robinson dans les discussions autour d’un transfert pour Anthony Davis. Un statut particulier donc pour celui qui avait choisi de quitter la NCAA afin de s’entraîner de son côté (notamment avec AD) pour se frayer un chemin vers la NBA. Robinson, reconnaissant de la confiance accordée par ses dirigeants, a assuré vouloir progresser dans plusieurs domaines de son jeu dont le tir extérieur. Il ne faudra pas s’étonner donc si le grand Mitch se met à rentrer des petits shoots sur des caviars du Maple Mamba aka R.J. Barrett. À voir si le coach David Fizdale lui fera confiance en le faisant starter dès le début de la saison, lui qui n’avait débuté que 19 matchs sur les 66 disputés en 2018-2019. Il faudra quand même batailler à l’entraînement car le secteur intérieur des Knicks s’est renforcé. Entre Bobby Portis, Julius Randle et Taj Gibson, attention aux coudes qui traînent pendant les scrimmages. 

Séduisant en tant que rookie, Mitchell Robinson a plus que jamais la cote à New York, et il compte bien donner raison à sa franchise en réalisant une deuxième saison de haute facture. Fans des Knicks, on sait que l’été est difficile pour vous mais pensez à Mitch et ça devrait aller un peu mieux. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top