Lakers

C’est Noël avant l’heure pour Frank Vogel : maintenant il a tout l’été pour mettre au point de pures tactiques de Monstars

Frank Vogel présentation Lakers

Frank Vogel va devoir ressortir ses manuels tactiques cet été.

Source image : youtube

Qui est le coach le plus heureux de la Ligue ? Bon, c’est probablement Nick Nurse, tout juste champion avec les Raptors. Mais Frank Vogel ne doit pas être très loin derrière, lui qui vient d’apprendre qu’Anthony Davis allait intégrer son roster. Avec deux des meilleurs joueurs de la NBA, il va être dur de se cacher pour Frankie.

Imaginez-vous cinq minutes dans la tête de Frank Vogel, le head coach des Lakers. Vous êtes recrutés en plan H par votre franchise, puis vous découvrez que l’organisation interne est un foutoir encore plus gros que ce que vous pouviez imaginer de l’extérieur, on vous colle des assistants qui ont déjà fait leurs gammes en NBA et qui rêvent (presque) ouvertement de votre poste (oui Jason Kidd, c’est de toi qu’on parle) et enfin vous devez gérer l’une des plus grandes stars de la Ligue, sachant qu’il a tendance à chier sur la plupart de ses coachs. Pas exactement l’environnement de travail le plus kiffant hein ?

Mais tout ça, c’est rien depuis l’arrivée de AD. L’un des meilleurs intérieurs de la Ligue lorsqu’il n’est pas blessé, l’un des joueurs appelés à devenir le successeur du King en haut de la NBA. Quel coach ne rêverait pas de pouvoir associer deux superstars aussi talentueuses et complémentaires que BronBron et Davis ? La question se posera bien sûr pour savoir qui mettre autour car les Lakers n’ont même pas de quoi mettre un joueur sur le banc à l’heure actuelle (seulement cinq joueurs sous contrat pour la saison 2019-20). Qui pour entourer les deux All-Stars mais aussi quel schéma mettre en place pour profiter au mieux des qualités de LeBron et de Unibrow ? Frank Vogel est un coach respecté dans cette Ligue, ses performances avec Indiana à l’Est durant le temps des Heatles sont encore dans toutes les mémoires mais son échec à Orlando a écorné un peu sa cote et le voilà désormais aux Lakers pour essayer de remettre la seconde franchise la plus titrée en haut de la hiérarchie. Optera-t-il pour un jeu rapide et offensif comme pouvait le faire Luke Walton ou choisira-t-il sur un bloc équipe compacte comme du temps des Pacers ? On ne va pas faire les hypocrites, les titres se gagnent en défense mais voir une équipe avec le King et Davis gagner ses matchs 95-90 non merci quoi, c’est la ville du Showtime quand même. On a souvent vu Frankie un peu en difficulté du côté d’Orlando lorsqu’il s’agissait de sortir des tactiques innovantes pour Vucevic et Vavane Fournier, sauf que là, le niveau d’exigence est légèrement supérieur et le talent aussi. La pression, Vogel la sentira chaque jour, après chaque défaite, à chaque crise, à chaque plainte d’un joueur ou d’un dirigeant. Son GM a fait all-in pour lui offrir Davis et maintenant il va falloir assumer et aller loin en Playoffs. Quel objectif ses dirigeants lui fixeront-ils ? Dur à estimer pour le moment, cela dépendra sans doute de l’arrivée ou non d’une troisième star dans l’effectif et du roster autour.

Avec l’affaiblissement des Warriors, des Rockets au futur incertain, il y a clairement plus d’espace à l’Ouest pour aller chopper une place en Finales NBA et les Lakers auraient tort de se priver. Aussi, on ne peut que prier pour que Frank Vogel aille revisiter ses manuels d’apprentissage du coaching pour nous offrir une saison masterclass du côté de Los Angeles et pour ne pas gâcher l’un des duos les plus terrifiants de la NBA. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top