Raptors

Preview Raptors – Warriors, Game 1 : ça va peut-être saigner, ça va sans doute trashtalker, on va certainement kiffer

Steph Curry

Quand le réveil va sonner cette nuit sur les coups de 3h.

Source : NBA League Pass

Le café commence à couler, les réveils sont bien réglés, la famille est oubliée, ça y est, l’heure des Finales NBA est enfin arrivée ! Cette nuit, 3h heure française, Toronto et Golden State vont s’affronter dans une série qui sent la poudre à plein nez. Les Warriors pour le three-peat, les Raptors pour leur premier titre, ces Finales seront quoi qu’il arrive historiques. Allez, preview. 

Impatience, excitation, troubles du sommeil, insociabilité, voilà une petite liste de mots qui décrivent parfaitement l’état dans lequel n’importe quel fan de la balle orange se trouve à peu près en ce moment. Bah ouais, Roland-Garros c’est bien sympa, mais ce qu’on attend tous, c’est de voir Raptors et Warriors se mettre sur la gueule pendant au moins quatre matchs, et ça tombe bien, ça commence enfin. Bon, si on fait une présentation rapide des deux protagonistes, on voit tout de suite qu’il y a un monstre à plusieurs têtes qui se cache dans l’équation, mais c’est pas pour ça que cette série ne vaut pas son pesant d’or. Les Warriors, sûrs de leur force, viennent tranquillement de balayer des Blazers en bout de course pour atteindre leur cinquième Finale NBA d’affilée, balèze. Diminués ou pas, les hommes de Steve Kerr n’en ont pas grand chose à faire, le three-peat est en ligne de mire et quand on connaît les snipers qu’il y a dans la Baie, on peut penser qu’ils ne devraient pas le louper. Oui, on peut logiquement le penser, mais ils ne vont pas avoir affaire aux pecnots du coin. En effet, Kawhi Leonard vient tout juste de récupérer le trône laissé vacant par LeBron James l’été dernier en menant ses Raptors à leur premier titre de conférence. Toronto est bien la nouvelle place forte à l’Est, et quand on voit ce que les hommes de Nick Nurse ont été capables de réaliser face aux Sixers et face aux Bucks (désolé le Magic), inutile d’en douter, ils vont tout faire pour calmer les Warriors, et ce dès ce soir. Et oui, parce qu’ils ont beau avoir les armes pour faire mieux que résister, les Dinos restent outsiders et seraient loin de faire une bonne opération s’ils venaient à lâcher ce Game 1.

On le sait, arrivé à ce stade-là, chacune de vos erreurs se paye et met un peu plus en confiance votre adversaire. Ce Game 1 n’échappera pas à la règle, ce sera une véritable guerre pour prendre l’ascendant psychologique, et les Raptors ont tout intérêt à ne pas la perdre. En effet, les Warriors sont habitués à ce genre de rendez-vous, le niveau de confiance est maximal tandis que le doute n’existe que très peu. Stephen Curry et ses potes le savent, ils sont à l’extérieur, et s’ils arrivent à mettre d’entrer de jeu leurs adversaires dos au mur, ils auront d’ores et déjà fait une petite partie du chemin qui les sépare du trophée Larry O’Brien. Les Dinos sont costauds, ils savent ce qu’ils valent, mais ils savent aussi qu’ils ne sont pas favoris. Lors des finales de conf’ face à Milwaukee, les hommes de Nick Nurse ont montré qu’ils défendaient parfaitement leurs terres. Pour venir braquer la Scotiabank Arena, il faut se lever de bonne heure. Ça ne sera donc pas le moment de flancher et de nous faire mentir, non, d’autant plus que Kevin Durant ne sera pas là, contrairement à DeMarcus Cousins qui va faire son retour. Les Raptors seront au complet, ils seront à la maison et pourront compter sur Drake pour mettre le feu aux tribunes. S’il est trop tôt pour parler de must win, Toronto ne veut pas subir la pression psychologique de Golden State dès le Game 2. Il faudra donc absolument sortir les barbelés et repartir avec la victoire ce soir.

L’attente fut longue, mais ça y est, nous y sommes ! Les Finales débutent ce soir et les enjeux sont déjà nombreux. Les Warriors savent qu’ils sont en position de force, mais il ne faudra pas compter sur les Raptors pour lâcher le steak dans la série. Ce Game 1 s’annonce brûlant, ça sera im-man-qua-ble.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top