Playoffs NBA

Warriors – Blazers, les pronostics de la rédaction : est-ce que Dame et ses copains vont encore fermer notre bouche ?

Warriors Blazers

On s’est mouillé, alors à vous de vous mettre à l’eau.

Source image : YouTube

C’est le petit jeu habituel, avant le début de chaque tour de Playoffs : tous les membres de la rédaction se prêtent au jeu des pronostics, histoire d’avoir des billes à punchlines dans quelques semaines mais histoire de voir aussi lequel de la bande ferait une belle Madame Irma. On vous invite d’ailleurs à en faire de même en commentaires, car parler c’est bien, mais parler après c’est évidemment trop tard. Allez, pronos.

David

Warriors 4-1

Est-ce que j’ai envie de dire qualification des Blazers ? Oui tellement ils m’ont fait kiffer. Mais la dure réalité pour Portland, c’est que les Warriors sont bien plus forts que ce qu’ils ont eu à affronter jusque là. Plus complets, plus talentueux, plus expérimentés. Alors Rip City va encore tout donner et on aura de beaux matchs, mais ça ne sera pas suffisant pour eux, pour prendre plus d’un match (allez, peut-être deux). Les Warriors auront donc le droit d’aller défendre leur titre.

Ben

Warriors 4-3

J’avais promis de ne plus les sous-estimer alors allons-y pour un nouveau Game 7 histoire de rendre ces Playoffs encore un peu plus agréables. Cette postseason est déjà une réussite pour les Blazers mais Damian Lillard et ses copains n’ont aucune envie de s’arrêter en si bon chemin. Le natif d’Oakland sort d’une série moyenne face à Denver et il voudra corriger le tir dans sa ville, face à ses potes d’enfance et tout son clan et avec un MVP unanime en face de lui. La tâche ne sera pas facile mais cette équipe nous a montré qu’elle avait du coeur avec Enes Kanter qui se bat malgré la douleur et un banc qui se réveille progressivement à l’image d’Evan Turner et de Zach Collins au dernier match. Il y aura certes la blessure de Rodney Hood à faire oublier mais il paraît que Golden State aura aussi un absent de marque pour commencer la série. Finalement, les gars de Rip City n’ont rien à perdre et ont tout à gagner et c’est tout l’inverse pour les Warriors. Ça devrait quand même finir par une victoire de GS, comme ces dernières années, mais l’écart ne sera pas si grand et on aura encore droit à beaucoup de spectacle d’ici là.

Alex

Warriors 4-1

L’aventure Blazers est magnifique depuis le début de cette saison et plus particulièrement de ces Playoffs. Lillard et McCollum brillent et portent une équipe faite de nombreux joueurs sérieux. Sauf que les Warriors, même sans DeMarcus Cousins et certainement sans KD au moins pour le début de la série, sont une toute autre opposition que tout ce qu’a pu croiser Portland. Ce pronostic de 4-1 peut paraître peu réaliste voire sévère par rapport aux Blazers mais les Guerriers sont en quête de Threepeat et semblent au-dessus dans de trop nombreux domaines.

Giovanni

Warriors 4-1

La story fut belle mais cette fois-ci la route devrait logiquement s’arrêter pour Portland. Ce ne sera évidemment pas perçu comme un échec tant les Playoffs 2019 des Blazers feront date et, surtout, tant la différence de niveau entre les deux franchises est notable. KD sera peut-être bien absent, un match, deux matchs voire plus, mais ces Warriors sont en pleine accélération alors que les héroïques Blazers auront bientôt tout donné. On va donc partir tranquillement sur un Lillard Game à domicile histoire de sortir la tête haute, et les Dubs poursuivront pépère leur route vers un historique threepeat. Il sera alors temps de dire merci à toute la bande à Terry Stotts, il sera alors temps de prendre peur devant la force de frappe d’une équipe de Golden State… enfin au complet.

Bastien

Warriors 4-2

Je vois bien Portland tenir, ils ont montré une sérénité assez folle dans des moments pourtant flippants de ces Playoffs 2019. Impossible de parler de Finales NBA car l’expérience et la puissance de feu de Golden State n’a pas d’équivalent, même avec Kevin Durant, mais Terry Stotts et ses hommes n’ont pas du tout l’air effrayés par l’enjeu ou la qualité de l’adversaire. De quoi remporter deux matchs, allez, puis logiquement s’incliner contre des Warriors qui pour rappel sont en quête de triplé. Pour leur dernière année à l’Oracle Arena. Fin de saison sublime pour les Blazers, et encore une conférence Ouest représentée par les Dubs en Finales NBA. Zou.

Nicolas

Warriors 4-2

Ça fait deux fois que je pronostique contre les Blazers mais cette fois-ci, je pense vraiment que l’aventure va s’arrêter pour la bande à Damian Lillard. En face, ce sont les champions en titre, qui vont jouer leur cinquième finale de conférence de suite, alors que c’est une grande première pour ces Blazers-là. Niveau expérience, il n’y a pas photo. Certes, l’absence de Kevin Durant pour le début de la série, voire plus, rééquilibre les choses mais on a vu face à Houston que les Warriors restaient redoutables sans KD. Ils se connaissent par coeur, ils savent comment gagner et les Splash Bro sont lâchés. Portland va se battre comme d’habitude avec leurs moyens (il faudra surveiller l’état de santé de Rodney Hood notamment), Dame Dolla et CJ McCollum vont probablement faire quelques cartons, mais ils vont tomber les armes à la main avec une élimination en six manches.

Matthieu

Warriors 4-2

On l’a vu lors de ces Playoffs, les Warriors n’ont pas une marge incroyable sur leurs adversaires. On l’a également vu, ces Blazers-là sont une équipe à prendre très, très au sérieux. Mais même diminués physiquement, difficile de parier contre les double champions en titre. Même si Kevin Durant n’est pas à 100%, même si Steph Curry réalise des Playoffs très moyens, même si Damian Lillard et C.J. McCollum réalisent une superbe série… On l’a vu lors de ces Playoffs, quand le mode patron est réellement nécessaire, Golden State ne tremble pas. Les matchs seront accrochés, Portland nous donnera toutes les raisons d’y croire… Mais les Warriors finiront par passer.

Nathan

Warriors 4-1

Les Blazers de Terry Stotts sont tout simplement fabuleux depuis le début de ces Playoffs, mais cette fois-ci, l’obstacle qui se dresse devant eux semble réellement trop grand. Les Warriors montent petit à petit en température et en ont sans aucun doute encore pas mal sous le pied, quand dans le même temps, la bande à Lillard semble arriver au bout de ce qu’elle peut offrir. Même si les Warriors devront se passer de Kevin Durant pendant quelques matchs, il n’en reste pas moins que leur effectif est plus complet, plus talentueux, plus expérimenté, plus tout que celui des Blazers. Inutile cependant de vous dire que Portland ne lâchera jamais le steak. Allez, on mise donc sur un gros Game de Dame et C.J devant leur public, histoire de ponctuer cette magnifique aventure de la plus belle des manières et de sortir de ces Playoffs la tête haute. Un petit match, c’est tout ce que laisseront les hommes de Steeve Kerr aux Blazers avant d’enfin entamer la dernière ligne droite de leur quête de threepeat. De l’autre côté, il sera temps de chaleureusement dire au revoir à cette équipe de Portland, de les féliciter comme il se doit et de les remercier bien fort pour toutes les émotions qu’ils nous ont fait vivre.

Selon les membres de la rédac, les Blazers peuvent plus ou moins poser des problèmes aux Warriors, mais personne n’a osé foutre Portland gagnant face au double champion en titre, ce qui est plutôt logique. Pourvu que Damian Lillard passe par là, ça pourrait bien le chauffer. Allez, ça commence cette nuit, merci d’avancer le temps.

Les visiteurs ont tapé :

2 Commentaires

2 Comments

  1. Alex Hune

    14 mai 2019 à 18 h 48 min at 18 h 48 min

    Blazers 4-3.

    Une série marquée par un McGollum en mode schizophrène avec 4 premiers matchs en demie-teinte, puis 3 derniers matchs de haute volée.
    Les Warriors mèneront gagneront 3 des 4 premiers matchs, puis suceront une 3-1 piste (traduction de qualité) malgré le retour de KD pour les 2 derniers matchs.
    La remontada sera conclue par un (mauvais) shoot au buzzer de Damian Lillard, évidemment.
    Suite à cela, Lillard aura sa statue à Portland et la franchise sera rebaptisée les Trail Buzzers.

    Malheureusement, la belle aventure de Portland s’achèvera en finale. Pas de Dame Time cette fois-ci, mais un Daim Time puisque Antetomachin et sa horde triompheront 4-1.

    Pendant ce temps-là le roster de GS explosera. Un serpent ira se loger dans une grosse pomme, pendant que De Marcus ira signer une mid-level exception chez les Bucks. Klay Thompson quittera aussi le navire pour rejoindre les Celtics, afin de devenir le franchise player de la meilleure équipe de la ligue et même de toute la Terre (plate), que personne ne pourra battre en 7 tant qu’il prendra ses 30 tirs.

  2. Brifisafax

    14 mai 2019 à 23 h 25 min at 23 h 25 min

    Toi c’est un film que tu nous à fait mais réveille toi c’est pas les contes de Noël là tu dois être un anti warriors ca se voit mais la réalité c’est autre chose déjà mémé sans kd ils sont supérieurs alors avec cj et dame ils sont cuits mais respect à eux quand-même

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top