Nuggets

Michael Porter Jr. est déclaré apte à jouer : juste à temps pour le début des Finales de Conférence… oh wait !

Michael Porter Jr.

Avis aux haters, MPJ sera donc bien considéré comme un rookie la saison prochaine.

Source image : YouTube/ Denver Stiffs A Nuggets Basketball Blog

C’est le pire timing possible pour le rookie mais cela va lui permettre de travailler dur pour arriver dans sa meilleure forme à la reprise de la saison prochaine. Michael Porter Jr. a reçu le feu vert des médecins et on le verra souiller la concurrence lors de la Summer League.

Longtemps annoncé comme le grandissime favori de la Draft 2018, le produit de Missouri a finalement chuté jusqu’à la quatorzième place après une saison blanche passée dans les infirmeries de la NCAA. Non contents d’avoir récupéré un si grand talent en fin de Lottery picks, les Nuggets annonçaient vouloir prendre le plus grand soin de leur nouveau joyaux quitte à tirer un trait sur sa première année chez les pros. Opéré au dos à plusieurs reprises, le prospect a tout de même laissé entrevoir la possibilité de revenir dès la saison 2018-19 mais la décision finale revenait bel et bien au staff médical du Colorado qui a décidé de shutdown l’ailier pour ne pas risquer de le voir aggraver sa blessure et casser l’alchimie qui s’était créé sur les parquets entre les différents joueurs du roster emmené par Mike Malone. Plus qu’une simple coïncidence, le natif de Columbia qui fêtera ses 21 ans dans quelques semaines vient donc d’être déclaré apte à jouer par les médecins de la franchise quelques heures après la sortie de piste des dauphins des Warriors selon Mike Singer du Denver Post qui rajoute qu’on verra le jeune prospect passé entre les mains de Brandon Roy au lycée lors de la Summer League.

En ne prenant part à aucune rencontre lors de la campagne qui vient de s’achever avec l’élimination des Nuggets par les coéquipiers de Damian Lillard et de C.J. McCollum en demi-finale de Conférence, MPJ bénéficiera donc encore du statut de rookie la saison prochaine. On voit déjà venir les haters qui vont s’insurger devant son statut de débutant dans les votes pour les différents trophées réservés aux first years. Mais comme pour Blake Griffin ou Ben Simmons par le passé, il ne peut pas être considéré comme sophomore sans avoir joué la moindre minute NBA, même s’il a déjà engrangé de l’expérience au contact de ses coéquipiers pendant un an. Tout au long de la saison, il a ainsi pu partager de nombreux moments avec Isaiah Thomas à l’infirmerie. Les deux hommes ont beaucoup parlé et nul doute que cela donnera un bel avantage à Mike Porter lorsqu’il s’agira d’appréhender sa première saison en tant que joueur dans la plus grande ligue du monde. Même si le lutin n’a pas beaucoup joué non plus en 2019, il ne faut pas oublier qu’il était encore un candidat crédible au MVP il y a quelques années et son expérience est forcément enrichissante. Au rookie désormais de venir justifier toutes ses précédentes déclarations pour prouver qu’il était bien le meilleur élément de la cuvée 2018. Il a pris un an de retard mais son ajout donne de belles perspectives aux Nuggets pour la saison prochaine.

Michael Porter Jr. avoue volontiers qu’il aurait déjà pu jouer en fin de saison mais Denver a préféré jouer la sécurité. Tout juste éliminés, les Nuggets peuvent tout de même être fiers de la saison qui vient de s’achever. L’avenir s’annonce grandiose dans les montagnes du Colorado.

Source texte : The Denver Post

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top