Sixers

Preview Sixers – Raptors, Game 6 : si les soucis de santé de Jojo persistent, ça pourrait vite sentir le roussi du côté de Philly

Joel Embiid

Mental d’acier ou pas, Joel Embiid risque tout de même d’en chier.

Source image : nba league pass

Ce Game 6 contre les Raptors, ça ne serait pas le match le plus important de la saison des Sixers ? Si, évidemment, ça l’est, car c’est peut-être leur dernier match de la saison tout court. Alors on ne veut pas stresser Ben Simmons et compagnie, mais win or go home, ça veut bien dire ce que ça veut dire. 

Elle n’est pas dingue cette série entre Dinos et Sixers ? 1-0, 1-1, 1-2, 2-2, 3-2, c’est un véritable match de tennis que se livrent les deux équipes, et on ne dirait pas non pour que ça se termine à 7-6. Ah bon ? C’est pas possible ? Mince. Lorsque l’on voit le Game 1, on se dit que Toronto c’est sérieux, très sérieux. Puis après, on voit les Games 2 et 3, et on se rend compte que Jimmy Butler et sa bande s’en battent les couilles de ce qu’on se dit. Allez hop, 2-1 pour les hommes de Brett Brown, balle de break ! Ah oui, mais on a oublié de vous dire, il y a un joueur du côté de Toronto, il a de grandes mains et il se fâche assez violemment quand les siens perdent. Résultat ? 39 points et 14 rebonds au Game 4 (à l’extérieur hein) et 21 points et 13 rebonds dans un Game 5 qui aura tourné au blow-out suite à la belle performance collective des Raptors. Bon, et bien la bande à Kawhi a sauvé une balle de break avant de s’offrir une balle de match, c’est plutôt propre. On en arrive donc à ce Game 6, à Philadelphie, où les locaux n’auront pas d’autre choix que de gagner s’ils veulent maintenir leur chance d’aller défier les Bucks de Giannis Antetokounmpo en finales de Conférence. Ne vous attendez donc pas à autre chose qu’une véritable guerre de tranchées cette nuit. Une fois encore, ça risque fort d’être irrespirable au Wells Fargo Center et les fans des Sixers (tout comme Joel Embiid) vont sans doute serrer les fesses pendant 48 minutes en espérant un match taille patron de leur équipe au grand potentiel.

Philadelphie, un grand potentiel ? C’est un doux euphémisme. Cependant, si le talent ne manque pas du côté des 76ers, on a l’impression que certains joueurs souffrent dans cette série. Si Joel Embiid pouvait enfin retrouver la santé ce soir, ça serait sympa, et ce qui ne serait pas moins sympathique, c’est que Ben Simmons retrouve lui son basket. Ben & Jojo, c’est autour de ces deux hommes que s’est construite cette belle équipe de Philly, c’est donc autour de ces deux hommes que les attentes sont les plus fortes. Des soucis (gastro puis infection respiratoire, sans oublier ses galères au genou) embêtent The Process depuis le début de la série, mais on l’a vu, ça ne l’a pas empêché de lâcher une masterclass à 33 points, 10 rebonds et 5 blocks lors du Game 3. Et devinez ce qui a accompagné cette grosse perf du natif de Yaoundé ? Une victoire nette et sans bavure des siens. Malheureusement, Jojo n’a pas pu surmonter ses problèmes de santé lors des deux derniers matchs (11 points et 8 rebonds lors du Game 4 et 13 points et 6 rebonds lors du Game 5) et ça s’est directement soldé par deux défaites. Il faut dire que son compère, le futur double rookie of the year n’a pas vraiment fait mieux. En effet, sur ces deux derniers matchs, on a bien du mal à reconnaître le Ben Simmons que l’on connaît, celui capable de réciter un basket fabuleux. Plus embêtant encore, l’Australien se montre bien trop discret dans le jeu pour espérer conduire les siens à la victoire. Une défense correcte face à Kawhi, mais un impact offensif plus que léger, c’est bien trop peu quand on sait ce dont est capable l’ancien de LSU. On assiste donc à une série compliquée pour les deux jeunes stars des Sixers, mais on le sait, il ne leur faut pas grand chose pour se mettre à tout écrabouiller sur leur chemin. Ce qu’on attend d’eux ce soir ? Une défense suffocante, une démonstration offensive et deux ou trois highlights histoire de nous faire décoller de nos canapés à deux heures du mat’. Un 25-10 pour Joel, un gros triple-double pour Ben et Philly ne devrait pas être loin de disputer un Game 7 au Canada. Ils en sont capables, alors à eux de ne pas nous faire mentir ce soir.

Si vous n’avez pas l’intention de regarder cette rencontre, il est encore temps de revoir votre jugement. Tous les matchs de la série ont été bouillants, et ce n’est pas celui-ci qui risque d’échapper à la règle tant on sait l’importance qu’il a pour les deux équipes. Du coup, on se donne rendez-vous à 2 heures cette nuit pour vibrer tous ensemble ? 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top