Blazers

Preview Blazers – Nuggets, Game 6 : win or stay home pour les Blazers, le soir parfait pour les poser sur la table

Lillard

« Ok, donc c’est encore à moi de m’y coller. »

Source image : NBA League Pass

Retour au Moda Center ce soir pour les Blazers et les Nuggets, après deux derniers matchs ayant clairement vu le vent tourner en faveur des hommes de Mike Malone. Première de leurs deux dernières chances ce soir pour les Blazers, qui compteront évidemment – notamment – sur un Damian Lillard en feu pour faire durer encore un peu plus la folle postseason à Portland.

Mais tout ça ce sont des mots, et la vérité actuellement réside surtout en le fait qu’un homme côté Denver est aujourd’hui inarrêtable. Isaiah Thomas Nikola Jokic, c’est de lui dont on parle, pèse ainsi de tout son poids sur ces Playoffs et plus précisément sur cette série. Absolument incontrôlable, le pivot serbe est un problème insoluble pour la défense des Blazers et Terry Stotts est aujourd’hui, on le serait à moins, dans l’incapacité totale de proposer quoique ce soit pour freiner la bête. 26,4 points, 14,4 rebonds et 8,8 passes, à vos souhaits, plus de 50% au tir et 40% du parking, apportez-moi des Kleenex. Trop intelligent, trop adroit, trop puissant, trop tout. La deuxième mauvaise nouvelle pour les défenseurs des Blazers ? Le Joker a trouvé lors de cette série un copain dans la catégorie des mecs qui jouent le meilleur basket de leur carrière : Jamal Murray. Car si NikoJo est un phénomène de foire à lui seul, il va bientôt falloir que l’on se penche sur la série du jeune meneur des Nuggets… Un back-to-back à 34 pions sur les Games 3 et 4, 21/21 aux lancers sur la série, les responsabilités qui incombent à un leader sont prises et c’est donc un tout autre niveau proposé par Denver depuis que le Murray millésime 2019 a vu le jour… La recette est déjà folle avec ce duo ? Rajoutez-moi un Millsap en mode Playoffs et un supporting cast au rendez-vous et vous obtenez donc une équipe qui monte en puissance et qui confirme sa magnifique régulière face à des Blazers non-moins excitants mais qui montrent depuis deux matchs des signes de fatigue plutôt logiques…

Les Blazers justement, qui auront donc l’occasion de pousser la série en sept devant leur public, un public qui n’a vu la défaite qu’une seule fois durant ces Playoffs : au Game 4 face à Denver. Les ingrédients pour un nouvel exploit ? Un Damian Lillard retrouvé, lui qui paye sa débauche d’énergie au premier tour avec une demi-finale jouée sous oxygène, balançant davantage de sauciflards que de ficelles depuis le début de la série. Un Game 1 solide qui annonçait un duel all-time de leaders avec Jokic, puis finalement une adresse qui fuit, avec toujours la même énergie mais un résultat bien décevant au niveau de l’efficacité. Ce soir c’est un grand, un exceptionnel Dame qu’il faudra pour l’emporter, un Lillard autour duquel les lieutenants devront continuer d’assumer. C.J. McCollum et Enes Kanter bien sûr, auteurs d’une série magnifique, mais également les tâcherons que sont Mo Harkless ou Al-Farouq Aminu ou les snipers du banc Seth Curry ou Rodney Hood. Un ensemble qui peut paraître un peu court pour une finale de conf mais la manière avec laquelle les hommes de Terry Stotts les posent sur la table depuis le début des ces Playoffs confère au suspense et à la prudence pour les Nuggets.

La dynamique ? Clairement pour Denver. La magie des Playoffs ? Plutôt à l’avantage – jusque-là – des Blazers, qui n’en finissent plus d’étonner. Réponse à toutes nos questions à 4h30 du matin, pour savoir si ces demi-finales nous offriront ou non au moins un Game 7. On ne vous cachera pas que ce serait plutôt une bonne chose pour nos petits yeux fatigués, alors au boulot Damian, tu sais ce qu’il te reste à faire…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top