Warriors

Coup de flip à Golden State : blessure au mollet pour Kevin Durant, l’ailier est sérieusement touché

kevin durant
Source image : NBA League Pass

Une immense frayeur s’est abattue sur l’Oracle Arena cette nuit, en voyant Kevin Durant quitter les siens en boitant. Incapable de physiquement retourner sur le terrain, KD  se serait blessé au niveau du mollet.

Peut-être existe-t-il un record du monde, en ce qui concerne le nombre de personnes retenant leur respiration le plus longtemps possible au même moment. S’il existe, il a été clairement explosé par les fans de Golden State, et même de basket, ce mercredi à Oakland. Dans un match serré et qui voyait les Warriors garder une petite avance sur les visiteurs texans, la fin du troisième quart nous excitait davantage qu’autre chose. On approchait du money time, les gros clients étaient présents, et KD faisait son boulot habituel. Sauf que sur un move d’isolation face à Iman Shumpert, sans le moindre contact, l’ailier retourne en défense et s’arrête immédiatement. Les yeux rivés sur le bas de sa jambe droite, Durant ne sait pas ce qui se passe mais il ne peut poser de poids sur sa jambe. Le public de l’Oracle devient muet, transformant la salle en une église à moitié vide. Grimace au visage, Kevin tente de rejoindre son banc mais il regarde tout de même sa canne pour tenter de comprendre ce qui se passe. Et forcément, tout le monde y va de sa petite analyse. On dirait Kobe et son tendon d’Achillemoi j’ai eu tendon d’Achille et ça ressemble au mollet, oui mais KD a eu plein de soucis au pied. Pendant de longues minutes, la planète basket est envoyée en salle d’attente, pendant que Durant, son agent et le staff médical des Warriors est en sueur dans le vestiaire de Golden State.

Heureusement pour GS et pour ceux qui apprécient les basketteurs en feu, des nouvelles plutôt rassurantes parviendront en milieu de dernier quart-temps. Blessure au mollet, pas de retour sur les terrain, on évite le tendon d’Achille. C’était bien cela dont tous les fans des Warriors avaient peur, cette foutue galère qui a stoppé bien des carrières. Mais finalement, non, il s’agit du mollet. Ce qui, sur le court-terme, n’arrange pas non plus les affaires des double-champions en titre, puisqu’il va falloir faire très certainement sans KD. L’an dernier, en ayant vécu une blessure similaire, Durant avait dû s’absenter pendant une semaine, soit l’équivalent de trois matchs. Pas sûr que, face à ces Rockets, les Warriors aient une telle marge d’erreur. Mais il faudra surtout attendre l’IRM, effectuée ce jeudi, pour en savoir davantage sur la sévérité de la blessure. Tous les scénarios sont envisageables, dont un cauchemardesque qui flinguerait à la fois la fin de saison du joueur alors qu’il était sur une autre planète, sa free agency, et celle de franchises souhaitant récupérer les services d’un scoreur all-time. Avant de partir dans ce genre de déprime, on fera comme d’habitude : patience maximale jusqu’à la prochaine update, qui sera donnée par les Warriors en milieu de journée ce jeudi.

Plus de peur que de mal ? Difficile à dire, mais apparemment Kevin Durant a tout de même frôlé la blessure la plus terrifiante qu’est la rupture du tendon d’Achille. Pas de bêtises, repos pour l’ailier, en faisant confiance aux copains pour finir les Rockets.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top