Nets

Avec ou sans grosse recrue, Caris LeVert croit au potentiel des Nets : le prochain All-Star c’est lui de toute façon

Caris Levert

On aime ce genre de discours !

Source image : NBA League Pass

Malgré leur élimination en cinq matchs face aux Sixers au premier tour des Playoffs, les Nets restent l’une des belles histoires de la saison, eux qui ont surpris tout le monde. Et pour Caris LeVert, la franchise de Brooklyn a ce qu’il faut pour continuer à progresser, avec ou sans l’arrivée d’une superstar cet été.

Parmi les équipes qui ont vraiment été kiffantes à voir cette saison, on a évidemment les Nets, qui ont terminé avec 42 victoires au total et qui se sont qualifiés en Playoffs pour la première fois depuis 2015 alors qu’on ne s’y attendait pas du tout. On savait que Brooklyn était sur la bonne voie avec le manager général Sean Marks et le coach Kenny Atkinson, mais on ne pensait pas revoir les Nets en postseason si vite. En l’espace d’une saison, la meilleure franchise de New York est devenue l’une des équipes les plus prometteuses de la Conférence Est et ainsi une destination potentielle très intéressante (Brooklyn c’est hype en plus) pour les gros poissons qui vont rythmer la prochaine free agency, comme un certain Kevin Durant. Les Nets feront partie des candidats crédibles pour signer du lourd cet été et espèrent évidemment attirer une superstar afin de grimper encore plus dans la hiérarchie de l’Est, où le quatuor Bucks – Raptors – Sixers – Celtics est au-dessus de la concurrence à l’heure actuelle. Cependant, pour le jeune arrière Caris LeVert, Brooklyn peut continuer son ascension même sans l’arrivée d’un top free agent dans quelques mois. C’est en tout cas ce qu’il a déclaré à Adrian Wojnarowski lors d’une récente apparition sur son podcast « The Woj Pod ».

« Même si on n’arrive pas à signer un agent libre, on est une équipe jeune, une équipe compétitive, on a construit une belle alchimie ensemble, on a goûté aux Playoffs, on a goûté non pas à l’échec mais on a été battus. On a été sèchement battus en Playoffs, et ça laisse un mauvais goût dans la bouche, et j’ai l’impression que la prochaine intersaison sera comme la précédente, où on avait quelque chose à prouver. »

Comment être en désaccord avec ces propos quand on voit la belle saison des Nets ? Avec le All-Star D’Angelo Russell (agent libre restrictif tout de même, détail à ne pas oublier), le franchise player Jared Dudley, le prometteur Caris LeVert, la progression de Spencer Dinwiddie dans son rôle de sixième homme et celle du pivot sophomore Jarrett Allen, Brooklyn possède beaucoup de jeunes talents qui ne demandent qu’à progresser dans un environnement sain, et c’est le cas aujourd’hui aux Nets. On ne voit pas comment cette équipe ne pourrait pas continuer à s’améliorer vu la structure qui est en place et l’équilibre qui a été trouvé. Mais c’est précisément pour cela que Brooklyn représente une équipe attirante. Même sans la signature d’une superstar, les Nets ne vont pas disparaître de la carte, ils sont partis pour rester dans le Top 8 de l’Est durant les prochaines saisons. A l’image des Clippers à l’Ouest, ils ont montré cette année qu’ils pouvaient exister grâce avant tout à un gros collectif et ça, c’est probablement le meilleur argument dans la quête d’une superstar.

On aime ce genre de discours. Contrairement à certaines franchises, comme celle qui se situe de l’autre côté du pont de Brooklyn par exemple, les Nets ont un vrai projet qui a déjà démarré et qui va continuer, avec ou sans l’arrivée d’un gros poisson. ‘Si un agent libre veut venir, tant mieux, sinon, on va quand même poursuivre notre ascension’. Voici le message de Caris, et on ne peut que plussoyer. 

Source : The Woj Pod

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top