Nets

Les Nets sont remontés contre Joel Embiid et Ben Simmons après leur fou rire de lundi : explications ce soir sur le terrain ?

Jared Dudley

Si des coups de coude se perdent, faudra pas trop être surpris.

Source image : YouTube

Sanctionné d’une Flagrant 1 après un gros coup de coude sur Jarrett Allen lors du Game 2 lundi soir, Joel Embiid s’est excusé en conférence de presse. Sauf que lui et Ben Simmons l’ont fait en étant morts de rire. Une réaction qui est, sans surprise, assez mal passé auprès des Nets. De quoi promettre un Game 3 explosif ce soir.

Se prendre un coup de coude dans la gueule, qui qu’on soit, c’est assez désagréable. Quand en plus c’est un golgolth comme Joel Embiid qui administre ledit coup de coude, l’humain moyen est parti pour faire une bonne sieste de plusieurs jours. Mais Jarrett Allen n’est pas l’humain moyen, et le pivot de Brooklyn s’est immédiatement relevé. La star des Sixers a été sanctionné d’une faute flagrante, et s’est excusé en conférence de presse. Oui mais voilà, à côté de lui, Ben Simmons a fini par exploser de rire, entraînant son coéquipier dans l’hilarité. Et si le Camerounais a expliqué que c’était parce qu’il n’avait pas l’habitude d’être humble, les réactions des deux Sixers n’ont pas été très bien reçues par les joueurs de Brooklyn, à commencer par Caris LeVert.

« On n’a pas vraiment apprécié. On a trouvé que c’était un manque de respect, surtout après le coup de coude qu’il a donné. C’est comme ça. Ce n’est pas le grand amour. C’est une série de Playoffs. On s’attend à ça. »

De quoi donner une motivation supplémentaire aux hommes de Kenny Atkinson. Cette nuit, le Barclays Center sera paré aux couleurs de la postseason, pour la première fois depuis quatre ans. Les Nets ont fait le travail en prenant un match à l’extérieur. Désormais, il faut défendre l’avantage du terrain durement gagné, et faire ravaler leurs sourires à Embiid et Simmons. Absent lors du Game 2, Jared Dudley fera son retour ce soir. Sa présence avait énormément gêné Ben Simmons (et Joel Embiid !) lors de la première manche, au point de faire dire au vétéran que l’Australien n’était qu’un joueur moyen lorsqu’on l’empêchait de courir.

« Je pense que Ben Simmons est un super joueur de transition. Une fois qu’on le ralentit sur demi-terrain, je pense qu’il est moyen. C’est un joueur qui, quand il accélère, est une vraie charge, donc il faut envoyer des gars avec lui. Le but, c’est de lui prendre ses paniers faciles. »

Entre le Game 1 et le Game 2, la différence a été visible. Limité à 9 points (4/9) lors de la première manche, le numéro 1 de la Draft 2016 a passé la seconde lors de la revanche, terminant en triple-double avec 18 points (8/12), 10 rebonds et 12 passes décisives. À voir si les retrouvailles avec Dudley vont de nouveau appauvrir l’apport de l’Australien, surtout que son vis-à-vis aura également le couteau entre les dents après l’épisode Embiid.

« Je me suis senti un peu bizarre, parce que tu rigoles et quelqu’un aurait vraiment pu se blesser. Heureusement, Jay [Allen] s’est relevé. C’est la personnalité d’Embiid, mais ce n’est pas parce que c’est ta personnalité que c’est juste. Donc, pour nous, on peut prendre notre revanche de la manière que l’on veut, mais le plus important pour prendre notre revanche, c’est de remporter ce Game 3. »

Il y aura donc de l’électricité dans l’air au Barclays Center cette nuit. La série est à égalité, la tension a encore augmenté d’un cran et le public sera sans doute bouillant pour son premier match de Playoffs en quatre ans. Mais les jeunes Nets ne pourront pas se laisser emporter par leurs nerfs, sous peine de perdre l’avantage durement gagné lors du Game 1.

Source texte : ESPN / Yahoo Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top