Sixers

Face aux critiques, Ben Simmons a sorti le grand jeu : triple-double et dédicace aux fans qui huent ses Sixers

Ben Simmons
Source image : NBA League Pass

En-dessous de son réel niveau lors du match de ce samedi face aux Nets, Ben Simmons était la cible de nombreuses critiques. Meilleure manière de répondre ? Sur le terrain, ce qu’a fait l’Australien en guidant sa franchise vers la victoire cette nuit.

Là, tout de suite, on reconnaît le vrai Ben Simmons. Celui qui était All-Star cette année, celui qui assure des deux côtés du terrain pour son équipe, celui qui met tout le monde dans de bonnes dispositions et rappelle les comparaisons avec Magic Johnson. Lors du Game 1, malheureusement, c’est plutôt Tragic Johnson qui était sur le terrain, Simmons n’arrivant tout simplement pas à trouver son rythme ou ses positions préférentielles. Allez, 9 points, 7 rebonds, 3 passes, autant de balles perdues, un hideux -21 de +/- et surtout l’agressivité d’un nourrisson après avoir vu un épisode de Oui-Oui, Ben n’y était pas. Il n’avait tout simplement pas bien démarré ses Playoffs, et il le savait parfaitement. Ce qui ne l’empêchait pas pour autant de mettre les points sur les i avec les fans de Philadelphie. En effet, à cause de la contre-performance collective des Sixers ce samedi, les spectateurs venus au Wells Fargo Center avaient hué leurs propres joueurs, ce qui n’avait pas du tout plu à l’Australien. Restez du côté des adversaires si vous nous huez, voilà en somme le message que Simmons envoyait, annonçant aussi sa vengeance par la même occasion. Car s’il y a bien une chose qu’il ne faut pas faire en NBA, c’est l’ouvrir très grand en conférence de presse pour ensuite faire le timide sur le parquet. Et c’est là que le joueur All-Star que l’on connaît a été retrouvé ce lundi. Le Ben qui assume ses propos, qui donne le ton, et qui n’a pas peur du challenge puisqu’il l’accueille à bras ouverts. Cette nuit, Simmons était le meilleur joueur du match, même si le débat peut être encore ouvert.

Et cela se jouait sur des petits détails mais qui font une énorme différence. Déjà, comme échangé notamment avec ceux qui ont vécu le Game 1 en direct sur la chaîne YouTube de TrashTalk, le jeu en transition qui pêchait côté Sixers. Avec un rythme de jeu nettement rehaussé, Simmons a pu faire ce qu’il sait faire de mieux : bousculer la défense adverse, l’empêcher de se mettre en place, trouver des copains démarqués et provoquer des fautes. Si les contre-attaques n’étaient pas toujours bien terminées, l’intention était là et elle permettait à chacun de trouver son rôle. Ensuite, dans la présence physique, la défense de Ben était exemplaire et suivait les principes du Game 1. Sauf qu’au lieu d’être agressif 10 minutes sur D’Angelo Russell pour ensuite se faire torcher en seconde période, cette fois Simmons gardait la pression tout au long de la rencontre. Et quand les Sixers décidaient d’égaler un record all-time au scoring avec 51 points dans le troisième quart, qui envoyait des flèches pour Tobias Harris ouvert au shoot ? Bingo. Butler fera son boulot, Embiid fera ses chiffres, Redick rentrera ses tirs et Harris aidera quand il le faut. Mais il y a ce next level que Philly atteint quand Ben Simmons joue à son meilleur niveau, et qu’on a pu voir en partie hier soir. Une fois que le coach sur le terrain est concentré et agressif, c’est toute une équipe qui gratte son potentiel maximal. Maintenant il va falloir être régulier, reproduire le même effort pour éviter de tendre la joue. Car après avoir autant galopé, Simmons va certainement se confronter à un mur à Brooklyn. Et autant il a pu mettre sa main derrière l’oreille hier soir afin de demander aux fans dans quel camp ils se situaient, autant il devra se préparer à d’autres huées s’il ne fait pas un double-bon match cette semaine.

Avec 18 points, 10 rebonds et 12 passes en 30 minutes (à 8/12 au tir), Ben Simmons a été retrouvé tel qu’on le connaît ce lundi. Le meneur a répondu présent, en espérant que ce ne soit pas un mirage d’un soir. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top