Nets

Les Nets ont 8 orteils en Playoffs : victoire à Milwaukee, le dernier match contre Miami va être all-time

Jarrett Allen
Source image : NBA League Pass

Ils se sont fait peur. Ils se sont fait très peur, mais au final ils ont réalisé le principal. Les Nets se sont pointés à Milwaukee et ont gagné, ce qui les rapproche plus que jamais d’une place en scred en Playoffs.

On se calme, on se calme. Non, ne vous inquiétez pas, Brooklyn ne s’est pas ramené chez les Bucks pour écraser le meilleur bilan de toute la NBA cette saison. On vous la fait simple, y’avait un joueur absent, et il s’appelait Giannis. Mais si, vous savez bien, le bientôt second européen nommé MVP dans la Grande Ligue. En l’absence du Freak, les hommes de Mike Budenholzer s’en remettaient à un énorme Eric Bledsoe expulsé à Philadelphie et un solide Khris Middleton, ce qui ne semblait pas assez au début. Il faut dire que D’Angelo Russell et Caris LeVert avaient la main chaude, tout comme l’intégralité du banc des Nets, Jared Dudley en tête de file. Le problème pour cette jeune équipe de BK, c’est l’inexpérience. Tu prends la douzaine de points d’avance, y’a pas Antetokounmpo en face, normalement tu peux relâcher la pression. Exactement le genre d’erreur que les hôtes attendaient, l’écart étant balayé par les extérieurs de Milwaukee qui voulait leur barre des soixante victoires le plus vite possible. Il faudra attendre, c’est ce que Joe Harris a dit en rentrant un énorme trois-points salvateur en fin de match. Le barbu et ses coéquipiers n’ont pas tremblé face à la pression, ils ont quitté le Wisconsin avec une belle victoire, mais surtout une précieuse victoire.

Car oui, pour ceux qui débarqueraient à l’instant, les Nets sont à la bataille avec trois autres franchises pour le huitième et dernier spot des Playoffs. Orlando, Detroit, Miami. Nos amis de Brooklyn sont quasiment à égalité avec eux, et c’est ce qui rend chaque match aussi important. Le Heat a un pied dans la merde ? Tant pis, il va falloir les enfoncer. Et c’est justement ce qui va rendre le tout dernier soir de la saison régulière aussi passionnant. On va quand même avoir un Heat – Nets à Miami ce mercredi, pour ce qui serait potentiellement le dernier match en carrière de Dwyane Wade. Et pour une qualification en Playoffs. Et pour une pression inimaginable. Oui, même si les Nets devront d’abord assurer à Indiana en espérant que les hommes d’Erik Spoelstra se viandent, ça restera une course démente jusqu’au finish. Si Detroit assure ? On aura les Pistons, le Magic et la bande à D’Angelo à 40 victoires pour 40 défaites, à deux matchs de la fin. Vous avez dit tendu ? C’est un peu ça. Bien évidemment il faudra d’abord passer sur le corps des Pacers ce lundi, ce qui n’est pas mince mission sachant que nos amis de l’Indiana évolueront à domicile. En voilà un, de challenge qui est motivant et déterminant.

Vous savez déjà quoi faire mercredi soir, non ? Bon bah c’est fait. Heat – Nets à Miami avec deux équipes qui frôlent les Playoffs du bout des doigts, y’a pire comme early Game 7.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top