Hawks

Trae Young rêve d’avoir Zion Williamson à Atlanta : « On serait le nouveau Lob City, ce serait fou »

hawks zion williamson trae young
Source image : Montage Twitter

La fin de saison approche pour les Hawks, mais ce n’est pas la date la plus importante de leur saison. Le 14 mai prochain, Trae Young saura s’il peut réaliser son rêve ou non : envoyer du alley-oop stratosphérique à Zion Williamson.

C’est une date qui a été entourée sur de nombreux calendriers, notamment ceux des fans des Knicks. Avec un système de Loterie qui a changé cette année et qui va répartir un peu mieux les chances d’obtention du 1er choix de Draft, tout le monde se frotte les mains en attendant le jeu de balles de ping-pong dans cinq semaines. Où vont finir les Hawks ? Et qu’en sera-t-il de leur pick venant de Dallas, qui est protégé sur les places 1-5 ? Ces deux questions ne sont pas que centrales pour les supporters d’Atlanta, elles sont suivies par de futures réponses qui pourraient changer à tout jamais la destinée des Hawks. En effet, Zion Williamson est le clair numéro 1 de la prochaine Draft, à n’en pas douter. Malgré une sortie de circuit universitaire un peu tôt, le monstre de Duke représente bien trop de choses, sur le parquet comme en dehors, pour ne pas le voir serrer en premier la main d’Adam Silver dans deux mois et demi. Et le rêve du management d’Atlanta, forcément, c’est de pouvoir terminer la Loterie en première place. Ajouter Zion au trio John Collins – Trae Young – Kevin Huerter ? Oh boy. Les habitants de New York sont probablement en train de huer cette perspective, mais les highlights qui pourraient venir d’Atlanta seraient injuste pour la compétition. Déjà que les Hawks, en toute discrétion, ont montré de beaux progrès au fil de cette saison et ce autour de leurs jeunes joueurs, intégrer un freak comme Williamson dans ce projet jeune et excitant représenterait un jackpot sportif et marketing all-time. Trae Young le sait parfaitement, comme il l’a confié à The Athletic cette semaine.

“Il était dans l’émission ‘SportsCenter’ chaque jour. J’étais dans l’émission ‘SportsCenter’ chaque jour. On serait dans l’émission ‘SportsCenter’ chaque jour s’il arrivait ici. Ce serait vraiment flippant. On aurait John Collins d’un côté et Zion Williamson de l’autre. On serait le nouveau Lob City, ce serait fou.

Tous ceux qui nous regardent jouer savent qu’on joue dur. Et il joue dur à chaque match, sur chaque possession. Vu l’attaque rapide qu’on a, il s’éclaterait ici. Il n’y a pas beaucoup d’équipes qui produisent notre style de jeu. Je pense que si on l’obtient cela marchera car son style de jeu correspond au notre. Il pourrait conclure certaines de mes passes en l’air aussi, donc ce serait très fun.”

Il est clair que niveau contre-attaques, hype et jeunesse, les Hawks intégreraient directement le podium NBA League Pass de toute la compétition en un claquement de doigts, en un saut de balle de ping-pong. Quand on voit le modèle que le Thunder a notamment suivi, avec des choix de Draft sublimes sur quelques années et un peu de chance par-ci par-là, tout en développant une fanbase dévouée dès l’arrivée de sa nouvelle franchise à OKC, on préfère imaginer quelque chose de similaire à Atlanta. La question la plus contraignante reste en fait le côté purement stratégique, c’est-à-dire comment faire jouer Zion dans une équipe pareille. Collins, qui a fait de beaux progrès à l’intérieur et notamment en défense ces derniers temps, n’a pas l’air contre le fait de jouer pivot dans la NBA actuelle, comme il l’a montré par séquences. Kevin Huerter et Taurean Prince pourraient tout à fait rester dans le coin pour bombarder sur les ailes. Du coup, un petit Williamson en homme-à-tout-faire, mais surtout en ailier-fort ? Ce serait clairement pas la défense du siècle à Atlanta, mais alors dès le moindre rebond défensif et le premier galop, n’importe quelle initiative offensive pourrait se terminer dans un Top 10 du lendemain. Malheureusement pour Trae Young, son rêve n’a que 10,5% de chances de se réaliser aujourd’hui, puisque ses Hawks sont 5èmes de la Loterie qui aura lieu dans un gros mois. Le scénario idéal pour le rookie ? Faire en sorte qu’Atlanta grille la politesse à tout le monde et finisse premier, histoire de créer un Lob City 2.0.

Lob City 2.0, ou Young Thunder 2.0, à voir sur quel modèle les Hawks partiront s’ils obtiennent Zion Williamson. Une chose est sûre, si le phénomène débarque à Atlanta, avec Vince Carter en mentor et Dominique Wilkins aux commentaires, popopo

Source : The Athletic

1 Comment

1 Comment

  1. killerdescore

    7 avril 2019 à 11 h 55 min at 11 h 55 min

    Noooon
    il va arriver à NO en SF et grçace à lui AD va vouloir rester
    ^^

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top