Los Angeles Clippers

Ivica Zubac mitraille les Lakers, le type ne serait franchement pas mauvais au Rap Contenders : sale, sale, sale

Rap Contenders

Ces déclarations sont historiques, genre historiques.

Source Image : YouTube

Ivica Zubac vit sa troisième saison dans la grande Ligue et semble plus épanoui que jamais depuis qu’il a rejoint les Clippers de Doc Rivers. Et il n’a franchement pas l’air de regretter les Lakers de LeBron James, mais alors pas du tout.

A la trade deadline s’est produit quelque chose de rare, un transfert entre les deux équipes de Los Angeles. Mike Muscala rejoint les Lakers tandis que Ivica Zubac et Michael Beasley font le chemin inverse. Un échange qui paraît assez anodin à première vue mais qui s’avère en réalité être encore un excellent coup de Jerry West. Depuis qu’il a rejoint les Clippers, le pivot croate livre ses meilleurs statistiques en carrière, 8,9 points, 7,5 rebonds et 1,5 assist. De quoi provoquer des regrets chez les fans des Lakers mais Ivica a voulu les rassurer à sa façon au micro de Mirjam Swanson de Southern California News Group. On préfère prévenir, si vous faites partis des supporters de la franchise de Jeanie Buss, quittez cet article ou alors détendez-vous et mettez un linge humide sur la nuque :

Des fans des Lakers viennent souvent me voir en me demandant pourquoi on m’a transféré. A ces supporters je répond tout le temps : vous n’avez pas à être triste pour moi, je suis dans une meilleure équipe maintenant, regardez-nous jouer, on produit du bon basketball. Si vous voulez regarder les Playoffs, on est au Staples Center. Vous savez, en deux ans et demi aux Lakers, je n’ai pas gagné beaucoup de matchs et maintenant que je suis là, je me rend compte que gagner tous ces matchs c’est vraiment cool. Je m’en fiche des statistiques personnelles, gagner est la chose la plus importante.

Alors pour les fans des joueurs en pourpre et or, voici les consignes pour se mettre en position latérale de sécurité, allongez-vous sur le sol, mettez le dos de votre main gauche sur votre oreille droite, tournez vous sur le côté droit, pliez vos jambes et entrouvrez légèrement votre bouche. Voilà, vous pouvez remercier Ivica.

Il n’empêche que c’est difficile de le contredire, car depuis son arrivée chez les Clippers, Zubac a disputé 23 matchs pour un bilan de 17 victoires et 6 défaites. Mike Muscala quand à lui est également présent .chez les Lakers depuis 23 matchs mais n’a connu la victoire qu’à 7 reprises. Au début de la saison, personne n’imaginait que la franchise de L.A qui allait disputer les Playoffs ne serait pas celle de LeBron James. La franchise aux seize titres vit une saison catastrophique autant dans les résultats que dans les vestiaires tandis que la franchise de « losers » est absolument incroyable sur le parquet et vit extrêmement bien ensemble. Doc Rivers a même déclaré que c’était son équipe favorite all-time, tout simplement, et on ne parle pas d’un vulgaire coach qui n’aurait connu que les Pels. A ce sujet Zubac a également déclaré qu’en tant qu’ancien Laker il détestait jadis cette équipe, mais que maintenant qu’il y était il avait découvert une grande famille où tout le le monde est proche et dans laquelle l’ambiance est fabuleuse. Ce genre de déclaration pourrait bien avoir son importance à la free-agency lorsque certaines stars devront choisir dans quelle franchise de Los Angeles ils voudront poser leurs bagages. Le vestiaire semble plus sain, les résultats sont meilleurs, que demander de plus, les Clippers sont bien la meilleure équipe de L.A cette saison.

Wojtek pourra demander des conseils à Ivica Zubac pour préparer son prochain battle. Le Croate n’y a pas été de main morte avec son ancienne franchise, time.

Source : Southern California News Group

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top