Pistons

Performances au top et bonne santé, Blake Griffin est redevenu un All-Star indiscutable : ça faisait longtemps !

Blake Griffin

Que ça fait plaisir de le revoir comme ça !

Source image : NBA League Pass

Le week-end dernier à Charlotte, Blake Griffin a retrouvé le All-Star Game pour la première fois depuis 2015. Evidemment, ses superbes performances avec Detroit expliquent sa sélection au match des étoiles, mais un autre aspect a joué en sa faveur. Cette année, le rouquin est en bonne santé, ce qui n’était pas le cas les années précédentes. 

47 matchs ratés en 2015-2016, 21 la saison suivante, et 24 l’an passé. Tout ça en saison régulière, sans compter les Playoffs, où il a également manqué plusieurs rencontres en 2016 et 2017. Niveau blessures, Blake Griffin en connaît un rayon. Ces dernières années, il a accumulé les pépins physiques avec notamment des soucis au quadriceps, à la main, au genou, à l’orteil ainsi qu’à la cheville. Et on ne parle même pas de sa saison blanche en tant que rookie, quand il a été victime d’une fracture de la rotule. Ça fait beaucoup, vraiment beaucoup, surtout pour un joueur habitué à monopoliser les highlights avec ses dunks de fou furieux. A cause de toutes ces blessures, Griffin a un peu été oublié dans la discussion des meilleurs intérieurs de la NBA. Cinq fois All-Star avec les Los Angeles Clippers entre 2011 et 2015 et quatre fois membre d’une All-NBA Team (trois fois dans la seconde, une fois dans la troisième), Blake a raté le match des étoiles lors des trois années suivantes. Alors quand les Pistons ont décidé de briser une partie de leur collectif pour le récupérer il y a un peu plus d’un an, on pouvait avoir des doutes concernant la stratégie de la franchise du Michigan. Non pas qu’on doutait des qualités intrinsèques de l’ancien intérieur de Lob City, mais avec son historique de blessures long comme le bras et son contrat XXL de cinq ans et 173 millions de dollars, l’investissement semblait vraiment risqué.

Sauf qu’aujourd’hui, Detroit possède dans son effectif la meilleure version de Blake Griffin. Avec ses moyennes de 26,3 points, 8,1 rebonds et 5,4 passes décisives, le nouveau franchise player des Pistons réalise sa saison la plus accomplie en carrière. Il n’avait jamais autant scoré depuis son arrivée dans la ligue et continue d’avoir un impact sur les autres secteurs du jeu, lui qui possède un rôle central dans l’attaque de Detroit à travers sa polyvalence, son QI basket ainsi que ses qualités de passeur. De plus, il a vraiment réussi à faire évoluer son jeu jusqu’à devenir une vraie menace en dehors de la raquette, avec notamment un pourcentage de réussite à trois points de 36,5% en prenant quasiment sept shoots du parking par rencontre. Pas mal quand même. Il n’y a donc rien à redire par rapport à sa production sur les parquets. Mais la vraie bonne nouvelle, c’est qu’il n’a raté que deux matchs cette saison. Seulement deux, alors qu’il avait l’habitude de squatter l’infirmerie ces dernières années. Et encore, ces deux matchs, c’était en deuxième nuit de back-to-back pour éviter toute surchauffe. En évoluant plus dans le périmètre et donc moins dans la raquette, Griffin limite forcément les risques de blessure. Et puis il fait tout ce qu’il faut d’un point de vue préparation physique pour devenir plus solide et ainsi mettre toutes les chances de son côté. A travers ses perfs individuelles de très haut niveau et sa durabilité cette saison, Blake Griffin est redevenu un All-Star indiscutable et c’était vraiment kiffant de le revoir à sa place, c’est-à-dire parmi les meilleurs joueurs du monde.

On touche du bois pour que ça dure. Parce qu’avec un Blake Griffin en bonne santé et à un tel niveau de jeu, c’est tout le basket qui est gagnant, et pas uniquement l’équipe dans laquelle il évolue. 

Source texte : The Detroit News

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top