Kings

Un ancien dirigeant des Kings reconnaît avoir détourné 13,4 millions de dollars : encore une bonne pub pour Sacto

pari Salaires Sacramento Kings

Une nouvelle casserole pour les Kings, ça commençait à faire longtemps.

Source image : montage via CC0 Public Domain

Suspecté d’avoir détourné plus de 13 millions de dollars de la caisse des Kings pour se payer des résidences en bord de mer, Jeffrey David a plaidé coupable et risque jusqu’à dix ans de prison.

Au mois d’août, nous vous parlions d’une histoire de détournement de fonds chez les Kings – un petit pactole de 13,4 millions de dollars – de la part de Jeffrey David. Celui-ci s’était fait griller en juin, juste après son départ de la franchise californienne pour le Heat. Depuis, il a bien évidemment perdu son poste en Floride et, ce mardi, le feuilleton David a connu un nouvel épisode. En effet, l’ancien dirigeant de Sacramento, notammen t en charge de la gestion des recettes de la franchise entre 2011 et 2017, a reconnu les faits qui lui étaient reprochés, à savoir fraude et usurpation d’identité. Pour voler dans les caisses, en envoyant des revenus de sponsoring vers un compte bancaire lui appartenant, ce bon vieux Jeffrey se contentait d’imiter une signature. Sauf que quand vous vous entraîniez des heures pour recopier la griffe de vos darons pour éviter de leur montrer votre bulletin de notes, notre client du jour se faisait passer pour Vivek Ranadivé, le propriétaire de la franchise, dans le plus grand des calmes. Ce n’est pas tout à fait le même délire et les risques sont différents eux aussi. Avec cet argent, David s’était ensuite fait plaisir et en avait profité pour s’acheter plusieurs propriétés en bord de mer, dans le sud de la Californie. C’est sûr qu’avec autant de millions dérobés illégalement, tu peux t’offrir une belle petite maison ! Peu de temps après l’annonce de ce nouveau rebondissement dans l’affaire Jeffrey David, les Kings se sont exprimés sur cette issue, dans un communiqué.

« Nous tenons à féliciter McGregor Scott, procureur des États-Unis dans le district est de la Californie, son équipe et les membres du FBI pour leurs efforts ayant forcé Jeffrey David à répondre de ses actes devant la justice, tout en veillant à ce que les Sacramento Kings puissent récupérer en intégralité les actifs qui leur appartenaient. » – Matina Kolokotronis, Chief Operating Officer (C.O.O.) des Sacramento Kings

La suite de cette affaire ? Maintenant qu’il a plaidé coupable, Jeffrey David attend son jugement. La date est déjà connue puisqu’il s’agira du 15 avril prochain, soit deux jours après le début des Playoffs auxquels les Kings espèrent bien participer cette année. L’ancien membre du board risque jusqu’à 10 ans de prison et pourrait donc manquer les exploits de la franchise mauve et noire en postseason. Pour une fois que Sacto avait une chance de faire quelque chose c’est quand même dommage. En effet, les Kings sont en train de réaliser une belle saison puisqu’ils sont actuellement dixièmes de la Conférence Ouest, à un match et demi du Top 8 (24-24). La dernière fois que l’équipe avait un bilan positif à ce stade de l’année, Jeffrey David devait se contenter de louer un appartement avec vue sur la plage s’il voulait des vacances au soleil…

On suivra bien sûr les résultats du procès pour savoir si David a une chance de regarder les Kings jouer au mois d’avril en courtside ou s’il devra se contenter des commentaires de TNT durant la prochaine décennie. Comme quoi, même quand tout semble aller pour le mieux à Sacramento, leur réputation de franchise instable finit par refaire surface à un moment donné. Sacrés Kangz !

Sources texte : ESPN, Bleacher Report, NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top