Thunder

Preview Thunder – Blazers : les deux sont en back-to-back, ça va se taper pour le podium de l’Ouest !

westbrook lillard blazers thunder

Bataille de titans à venir à la mène.

Source image : NBA League Pass

Tout en haut du classement de l’Ouest, ce sont les Warriors qui semblent avoir pris une option sur la première place, tandis que Denver tient son rang en tant que dauphin. Pour compléter le podium, Blazers et Thunder vont devoir redoubler d’efforts pour s’assurer une place dans le top 3 en avril. Et justement, les deux s’affrontent ce soir. Allez, preview.

Du côté du Thunder, on alterne clairement le bon et le moins bon depuis un mois. Après un début de saison plutôt réussi grâce à une défense ultra solide, le Thunder a peu à peu baissé de régime au fil des semaines en laissant filer des matchs à priori à leur portée et en perdant parfois leurs préceptes défensifs qui leur permettaient d’être l’une des toutes meilleures équipes de la ligue. Du coup, les hommes de Billy Donovan sont passés de solides troisièmes de la Conférence Ouest à équipe qui doute avec des faiblesses que l’adversaire peut exploiter. L’un des joueurs qui symbolisent le mieux cette irrégularité, c’est Russell Westbrook. Même s’il continue à tourner en triple-double de moyenne encore cette saison, il a de gros problèmes d’adresse (seulement 41,5 % au tir, 64,6 % au lancer franc et seulement 24,2 % du parking…) et de gestion dans le money time. Obliger Brodie à prendre des tirs est une arme pour l’adversaire en défense cette saison. Heureusement pour le Thunder que son compère Paul George réalise une magnifique campagne en compilant presque 27 points, 8 rebonds, 4 passes et 2,3 steals, le tout en faisant le taf en défense et dans le money time. Malgré cette grosse baisse de régime évoquée au-dessus, OKC reste quand même une équipe très difficile à manœuvrer dans les différents secteurs de jeu. En attaque, leurs capacités athlétiques sont redoutées. En défense, le potentiel est toujours là bien qu’il y ait eu de gros soucis dernièrement. Cette nuit, en back-to-back face à Portland à la maison, le Thunder va donc essayer de montrer son meilleur visage afin de conforter sa très légère supériorité au classement (OKC est troisième avec un bilan de 28-18, juste devant Portland à 29-19). Pour cela, il va falloir être fort physiquement et mentalement. Certes, OKC n’est pas dans une forme olympique, mais on fait confiance à la bande à Russ West qui a l’habitude des grands rendez-vous en NBA.

A Portland, tout roule en ce moment. En 2018-19, les Blazers sont désormais libérés de cette fâcheuse tendance qui leur faisait défaut depuis des années, c’est-à-dire être irréguliers dans leurs performances toute la saison et attendre que Damian Lillard s’énerve sur le dernier mois pour faire un run et aller chercher les Playoffs. Cette saison, l’équipe a pris en maturité en même temps que son franchise player, et franchement on ne va pas s’en plaindre. En effet, Dame semble avoir franchi un nouveau palier en NBA. Le meneur continue sur ses standards habituels d’un point de vue statistique avec 26,1 points, 4,5 rebonds et 6,2 passes, mais il joue désormais plus juste et fait ce qu’il faut pour mener son équipe à la victoire. Lorsqu’on voit jouer Dame Dolla, on ne sent plus seulement un joueur bourré de talent complètement injouable en attaque, mais davantage un chef d’équipe, conscient de ce qu’il faut faire pour tirer son équipe vers le haut. Et c’est tout bénef’ pour les Blazers. Depuis le début de l’année civile, Rip City est à huit victoires sur onze rencontres disputées, le tout en ayant joué deux fois en back-to-back. Pas mal tout de même. Les trois seules franchises qui se sont offert le scalp des hommes de Terry Stotts en janvier sont les Kings, les Nuggets et… le Thunder. En effet, l’équipe d’OKC était déjà venue à bout des Blazers au Moda Center il y a environ deux semaines. Un air de revanche sera donc de la partie cette nuit à la Chesapeake Arena. D’ailleurs, si on observe l’effectif de Portland, on peut parler de similitudes avec le Thunder en terme de répartition des forces sur le parquet : un duo important avec Lillard et C.J. McCollum (Westbrook-George côté OKC), accompagné d’un gros pivot capable de réaliser de grosses perf’ pour compléter l’équipe à l’image de Jusuf Nurkic (Steven Adams côté OKC). Reste à savoir maintenant qui aura le meilleur trio ce soir. Sans oublier d’ailleurs que si les protégés de Billy Donovan seront en back-to-back, ce sera le cas également de ceux de Terry Stotts qui restent sur une belle victoire dans l’Utah à l’occasion du MLK Day hier soir. Les jambes devraient donc être lourdes pour les Blazers qui, après avoir affronté une équipe solide comme le Jazz, vont devoir une fois de plus cravacher ce soir face au Thunder. Ce match s’annonce donc être une bataille mentale entre deux équipes qui veulent définitivement jouer les premiers rôles cette saison.

Cette nuit à 2h du matin, Blazers et Thunder s’affrontent pour une bataille de contenders à l’Ouest. Les deux équipes se talonnent au classement et aucune ne veut lâcher le steak. Et même si Portland semble être dans une meilleure forme, la fatigue pourrait vite se faire sentir des deux côtés. Dans ce cas, ce sera le plus blindé mentalement qui l’emportera. Match intense et spectaculaire en perspective. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top