Spurs

Gregg Popovich « regrette d’avoir dit que Kawhi n’était pas un leader » : un gentleman reste un gentleman

Kawhi Leonard

« Je ne regrette absolument pas. »

Source Image : NBA League Pass

Après l’annonce fracassant d’un Pop qui nous disait que Kawhi Leonard n’était pas un vrai leader, et après que ce dernier lui ai répondu, la saga Kawhi-Gregg Popovich connaît un troisième épisode et ce dernier est celui de la rédemption pour la légende des Spurs, puisque Pop vient de revenir sur ses paroles, mon dieu que c’est mignon.

On ne vous refait pas le feuilleton de la saison dernière, tout le monde est au courant de l’histoire, et si, au pire, vous venez juste de vous réveiller après trois ans de coma, vous pouvez regarder les Apéros disponibles sur notre chaîne Youtube pour vous rappeler le déroulement de l’affaire. Mais dernièrement, alors que Kawhi était déjà installé à Toronto, Gregg Popovich balançait sur son ancienne star en murmurant notamment que ce n’était pas lui le réel leader du vestiaire des Spurs. Des mots forts et durs pour Leonard mais en même temps… comment donner tort au technicien des Éperons ? L’ailier est tellement silencieux, tellement discret, qu’il est difficilement imaginable de le voir lever la voix dans un vestiaire et rassembler les troupes autour de lui. La désormais superstar des Raptors est très certainement trop timide pour fédérer autour d’elle, mais il n’en reste pas moins un joueur exceptionnel sur le parquet, doté d’une rigueur et d’une éthique de travail à toute épreuve : le genre de joueur qui est un leader par l’exemple comme le dit lui-même le principal intéressé en réponse à son ancien coach. Passée la phase de l’énervement et du déni, vient celle du pardon, et c’est ce qu’a fait Pop au micro de Tim Bontemps d’ESPN.

« Selon plusieurs soucres, Popovich regrette ses commentaires et la manière dont ils ont été perçus. »

L’embrouille entre le coach et son ancien franchise player serait-elle déjà de l’histoire ancienne ? Kawhi va-t-il revenir de cet été à San Antonio ? Trois et trois font-ils sept ? En attendant, Pop a déjà fait un immense pas vers The Klaw en regrettant d’avoir dit ces vilaines choses il y a quelques mois de ça. Des regrets qui n’ont cependant pas été prononcés par Gregg himself et publiquement puisque ce sont des sources anonymes qui rapportent cela à Tim BontempsUne information qui nous fait froncer les sourcils car on sait que Pop ne privilégie pas de passer indirectement par les médias et que s’il avait réellement voulu s’excuser publiquement auprès de Leonard il l’aurait probablement fait en bonne et due forme. Une simple erreur de communication ? Ou alors… la maison Spurs est-elle infestée d’espions ? Impossible de savoir et à vrai dire ce n’est pas très important tant que les résultats suivent pour les Texans comme c’est le cas depuis le début du mois de décembre. En tout cas c’est sympa de sa part, si c’était vraiment son intention, de calmer le jeu entre les deux hommes qui éprouvent toujours un respect mutuel l’un pour l’autre comme le prouve l’accolade entre eux à la fin du Spurs – Toronto de jeudi dernier.

Les fans des Spurs auront sûrement la larme à l’œil en voyant Pop revenir sur ses mots parce qu’on pourrait presque sentir qu’il regrette Kawhi. Mais ne vous inquiétez pas c’est simplement une page qui se tourne et qui, au final, finit moins en eau de boudin que prévu.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top