Raptors

« Je suis un leader par l’exemple » : Kawhi Leonard a répondu à Gregg Popovich, ça sent la grève générale à Toronto

Kawhi Leonard

Photo vintage.

Source Image : Youtube

Un beef entre Gregg Popovich et l’un de ses anciens joueurs, c’est le genre de scène surréaliste auquel on ne s’attendait pas. Improbable, tant la cote d’amour du coach texan auprès de ses ouailles est importante. Mais quand on le trahit, le légendaire boss des Spurs sait vous envoyer le petit scud qui va bien. Sa cible ? Kawhi Leonard. 

On sent que la saison 2017-2018 reste dans toutes les têtes au Texas, mais beaucoup moins au Canada. Handicapés par l’absence de leur joueur vedette, les Éperons avaient dû s’employer pour accrocher les Playoffs, et on sent que tout n’a pas été oublié. Interrogé il y a quelques jours par ESPN, Gregg Popovich avait envoyé une pique à son ancien joueur.

« Kawhi était un grand joueur mais ce n’était pas un leader. Manu et Patty étaient nos leaders. Le talent de Kawhi nous manquera toujours mais le leadership n’en faisait pas partie. Cela viendra peut-être avec le temps, mais Manu et Patty endossaient ce rôle l’an dernier et LaMarcus Aldridge a également beaucoup progressé dans ce domaine. »

Ou comment descendre son ancien prodige, qui a pourtant aidé à faire gagner le dernier titre des Spurs, en étant au passage MVP des Finales. Le résultat d’accord, mais il y a la manière de finir une relation et sur ce point, difficile de ne pas en vouloir au Klaw. Diagnostiqué opérationnel par le staff des Spurs, l’un des plus réputés de la ligue, il avait prétexté une blessure persistante pour rester loin des parquets et de ses coéquipiers. S’en est suivie une série d’épisodes dignes d’une émission de télé-réalité : un cache-cache géant à New York, un battle pour savoir qui a la plus grosse avec Tony Parker, une réunion entre joueurs qui dégénère, ou pas selon les joueurs présents, et finalement un départ forcé en annonçant bien la couleur pour limiter les options de la franchise. C’est peu dire que Kawhi ne restera pas dans les cœurs des fans des Spurs très longtemps. Les journalistes de Fort Alamo par contre ont du savourer, eux qui devaient lutter pour obtenir plus de trois mots par jour d’un Duncan ou d’un Leonard justement. Et, au moment de questionner Gregg Popovich sur les nouveaux leaders de son équipe, ceux-ci n’ont pas pu s’empêcher d’interroger le boss des Spurs sur le leadership de l’ailier All-Star pour le résultat évoqué plus-haut. Information immédiatement transmise au Dino qui a préféré rigoler de la déclaration, âmes sensibles s’abstenir.

« J’ai entendu ce qu’il a dit. Je trouve ça plutôt marrant puisque je ne sais pas s’il parle juste de la saison dernière ou pas, mais je suppose que lorsque vous ne jouez pas, les gens oublient quel leader vous êtes. Ça n’a pas d’importance, je suis un Raptor maintenant. Je suis juste focalisé sur la saison en cours et rien d’autre. »

En d’autres mots, j’ai bien entendu ce que tu as dit, je vais te mettre 50 points pour te faire comprendre ce que tu as perdu en ne me traitant pas comme une star. Attention tout de même à ce petit jeu puisque Popovich n’est pas du genre à lâcher prise facilement quand on le saoule et Leonard est prévenu : attention à la tête de cheval posée sur le polochon. La date du retour de Kawhi à San Antonio approche, c’est le 3 janvier, et on risque de battre le record de décibels haineuses en une soirée. Attention aussi au fait de garder de bonnes relations avec Pop’, car désormais c’est lui qui choisit les membres de Team USA et le joueur n’a jamais participé à la moindre campagne internationale : ce ne serait pas le moment de fâcher celui qui fait le roster alors que les Championnats du Monde approchent non ?

Simple pique relayée par les médias ou vrai aigreur refoulée, on a hâte de voir si cet échange connaîtra un troisième épisode. On met une pièce sur le gourou des Spurs niveau trashtalking, par contre sur le terrain c’est une autre histoire.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top