Nets

Jarrett Allen, le défenseur kamikaze des Nets : le sophomore qui a bâché Griffin, James et Antetokounmpo… dans la même saison

Jarrett Allen Nets

Not in my house !

Source image : Youtube

Jarrett Allen a encore sorti une grosse action défensive cette nuit en bâchant Giannis Antetokounmpo : une place dans le top 10 et une réputation de contreur de stars qui commence à prendre, il faut qu’on en parle. 

Qu’on aime ou non les Brooklyn Nets, il faut reconnaître que cette année ils ne font plus rire grand monde. Malgré des résultats pas toujours réguliers et une neuvième place au classement, l’équipe de Kenny Atkinson a fait parler d’elle cette année et en bien ! Capables de prendre le dessus sur Denver, Toronto, Philadelphie ou encore les Lakers, les Nets font preuve d’un état d’esprit exemplaire, qui leur permet de ne jamais lâcher un match même quand celui-ci paraît perdu. Ce qui est admirable avec ce groupe, c’est qu’il est impossible de sortir un seul nom du chapeau pour justifier les résultats de l’équipe. D’Angelo Russell a step-up depuis le forfait de Levert, Joe Harris est toujours aussi parfait dans son rôle de 3&D, Spencer Dinwiddie en torche humaine venue du banc et Jarrett Allen sous les panneaux. Comment ça Jarrett Allen ? Ce mec qui se fait victimiser par tout le monde en TTFL ? Et bien oui, on va prendre le temps de parler de ce pivot qui tourne à 12 points et 8 rebonds parce qu’il le mérite.

Il est vrai qu’à première vue, un article sur Jarrett Allen ne semble pas le plus flashy mais merde, on parle d’un joueur qui a bâché trois accrocs du dunk, trois postérisateurs officiels de la ligue, trois légendes des top 10 : Blake Griffin d’abord, LeBron James ensuite et Giannis Antetokounmpo enfin. Jugez-en par vous même.

Jarrett Allen n’est pas un contreur de légende, entendez par là qu’il ne s’inscrit pas dans la tradition d’un Olajuwon, d’un Howard ou d’un Anthony Davis. Le joueur tourne à 1,4 block par match, ce qui le situe dans le top 20 de la ligue (dix-neuvième juste devant Marc Gasol), il n’a pas encore cette réputation de terreur intérieure qu’ont des joueurs comme Gobert, DeAndre Jordan ou Anthony Davis. Mais il y a quand même un point sur lequel on ne peut rien lui retirer : il a une énorme paire de bourses ! Combien de joueurs seraient allés au contre face à ces trois monstres du dunk ? Clairement pas beaucoup… et il faut le comprendre : vous avez LeBron, Giannis ou le Quake qui déboule à toute vitesse, la main déjà prête pour le tomar, vous savez que si vous n’y allez pas à fond, vous serez la risée des fans à votre réveil le lendemain, alors on fait le petit pas de côté en mode ça vaut pas le coup. Mais nan, le mec arrive dans l’espoir de te postériser et tu lui sors ta grosse paluche : « not in my house » ! De quoi faire passer des All-Stars au rang de victime le temps d’un récap et qui d’autres dans la ligue peut en dire autant ? On vous souhaite bien du courage pour trouver.

En plus de ces belles qualités défensives, le joueur se montre aussi utile de l’autre côté du terrain. Onzième meilleur pourcentage au tir de la ligue, un intérieur qui met ses lancers (73%) et c’est important de le souligner quand on voit encore certains pivots référencés envoyer du parpaing depuis la ligne, n’est-ce pas Clint Capela ou encore Steven Adams ?

Jarrett Allen le bâcheur de All-Star a encore frappé cette nuit, qui sera le suivant ? Anthony Davis dans quelques jours ? Il faut dire que renvoyer BronBron, Giannis et le rouquin à leurs études, ça valait bien un petit coup de projo et on valide même la coupe rétro : quand on aime, on ne compte pas. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top