Lakers

Lonzo Ball et Kyle Kuzma sous les projecteurs : s’il y a bien un moment pour step-up, c’est maintenant

lonzo ball kyle kuzma lakers
Source image : YouTube

Si les périodes de fêtes ont été chouettes pour de nombreux joueurs, d’autres n’ont pas été autant gâtés. Les Lakers ont eu droit à quelques blessures bien chiantes, mais qui mettent tout de suite la jeunesse sous pression : c’est maintenant qu’il faut step up, pour montrer le talent global de cette équipe.

A blessing in disguise ? Comme aiment les dire nos amis d’outre-Atlantique, on pourrait tout à fait voir la situation actuelle des Lakers comme un mal pouvant mener à un bien. Car lors des prochains jours, des prochains matchs, c’est un véritable test qui va être imposé à une franchise mourant d’envie de retrouver l’élite de la NBA. Installons le cadre, pour mieux comprendre ce qui va attendre les Lonzo Ball, Kyle Kuzma, Brandon Ingram, Ivica Zubac et compagnie. En sortie de victoire chez les Warriors, les fans de Los Angeles faisaient tourner les serviettes jaunes et violettes au-dessus de leur tête, célébrant la mise à mort des champions en titre sur leur propre parquet. Avec Rondo et Zubac aux commandes, tout en comptant sur d’autres précieux contributeurs, les visiteurs faisaient forte impression devant des millions de téléspectateurs. Sauf qu’une fois la teuf terminée, la réalité s’est installée et les gueules ont vite changé d’apparence. Blessure à la main pour Rajon, blessure à l’aine pour LeBron, deux leaders obligés de quitter le navire pour quelques rencontres. Dans le cas de Rondo, difficile d’affirmer quelle sera sa période d’indisponibilité, mais le King est lui sûr et certain de louper quelques matchs. Et comme nous l’avons déjà développé dans ce long-format réservé à la blessure de LBJ, il va falloir que des jeunes prennent les devants afin de conserver la place des Lakers dans les hauteurs de l’Ouest. Brandon Ingram, Josh Hart ou Ivica Zubac ? Oui, si possible. Mais Lonzo Ball et Kyle Kuzma ? Oui, les deux vont devoir assurer comme des grands.

Non pas qu’on veuille mettre la tige Ingram de côté, il sera surveillé de près comme les autres. Mais lorsqu’on voit le travail effectué des deux côtés du terrain par Lonzo et le talent offensif régulier déployé par Kuzma, on est en droit de garder ses yeux un peu plus longtemps sur le duo. Après tout, on parle des deux jeunes joueurs qui ont le plus joué de minutes cette saison derrière LeBron (Brandon a été blessé), des phénomènes sur qui Luke Walton a pu compter sans trembler. C’est justement sur cette prochaine quinzaine de jours qu’il sera saisissant de voir l’approche du duo, des Lakers et des réactions extérieures face à leurs prestations. Entre hausse des responsabilités, réveillon du 31 qui donne envie de faire péter le bouchon, et rumeurs de transferts autour d’Anthony Davis, comment ne pas se frotter les mains ? S’ils paraissent intouchables au premier abord, à l’heure actuelle, Lonzo et Kuzma seront les premiers à faire partie des rumeurs si le monstre de New Orleans se rend disponible avant la trade deadline de février. Et si les Lakers sentent qu’ils peuvent récupérer un candidat MVP, Magic Johnson ne réfléchira pas 200 ans avant de se séparer de certains jeunes. Certes, le boss de la franchise californienne ne va pas sacrifier la reconstruction pour une seule pièce, aussi énorme soit-elle, mais Ball et Kouze vont sentir la température monter si les performances ne sont pas là, les rumeurs s’intensifient et les résultats des Lakers déçoivent en l’absence de LeBron. On parlait également d’Ingram tout à l’heure, l’ailier et Lonzo seront forcément observés avec des jumelles par des observateurs impatients. Quand vous êtes numéro 2 de Draft et avez la possibilité de vous exprimer sans le King autour, il ne faut pas louper son opportunité.

Dans un virage décisif et qui pourrait déterminer la saison complète des Lakers, les jeunes de Los Angeles vont devoir retrousser leurs manches dès maintenant. Lonzo Ball, Kyle Kuzma, Brandon Ingram, Josh Hart, focus sur les deux premiers et leur sérieux sur les prochaines semaines. La teuf du 31 devrait promettre…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top