Nets

Les Nets pourraient s’activer avant la trade deadline : fin de la traversée du désert, Brooklyn a soif de Playoffs

D'Angelo Russell Nets

On ne vise absolument personne.

Source Image : NBA League Pass

Les Nets ont eu du mal à démarrer mais ils ont passé la sixième vitesse pour revenir à hauteur des huit premiers, à 130 sur l’autoroute de la course aux Playoffs. La septième même, lorsqu’ils sont venus à bout des Bulls pour poursuivre leur grosse série de win (7 victoires sur autant de matchs). De quoi oublier le tanking et envisager des renforts pour passer un step dès cette année.

Trois ans, c’est long. Genre vraiment long. Surtout si vous avez passé ces trois dernières années en supportant les Brooklyn Nets. Parce que si les hommes de Kenny Atkinson ont désormais la réputation d’une équipe chiante à jouer, c’était loin d’être le cas quand ils s’efforçaient de creuser autant que possible le fond de la Conférence Est. Surtout que les fans ne pouvaient même pas compter sur l’arrivée d’un nouveau talent pour les guider vers la sortie du tunnel puisque Brooklyn n’a plus vu la tête de ses premiers tours de draft depuis cinq ans. C’est cette année que doit se terminer cette longue traversée du désert. Seulement voilà, les Nets n’ont aucune envie de tanker maintenant que les victoires sont revenues : 15 wins pour 18 défaites dans le bilan, dont la plus grosse série de la Ligue en cours avec sept cassages de gueule sur les dernières rencontres. Alors que vise-t-on à Brooklyn ? Bah les Playoffs, sans complexe. Et pour passer ce step, la franchise réfléchirait à aller taquiner le marché des trades, c’est en tout cas ce qu’avance Brian Windhorst pour ESPN :

« Plusieurs sources rapportent qu’ils [les Nets] insinuent dans des discussions avec d’autres équipes qu’ils pourraient être actifs à la trade deadline. »

Une information qui apporte bien plus de questions que de réponses, et les observateurs cherchent déjà à deviner quels pourraient être les éléments à se voir potentiellement échangé. Pour une équipe qui s’est longtemps trouvée en dèche de talent, on a du mal à les voir mettre dans la balance des jeunes très intéressants comme Jarrett Allen, Spencer Dinwiddie, encore moins Caris LeVert qui a laissé tomber Booba et le dernier parfum à la mode pour fracasser toutes les défense de NBA. Celui qui apparaît comme une monnaie d’échange probable serait D’Angelo Russell, surtout depuis l’explosion de Dinwiddie à la mène et son extension de contrat signée. Après avoir posé ses valises à l’infirmerie pendant la majeure partie de la saison dernière (35 matchs titulaires seulement) et en fin de contrat cet été, l’ancien meneur des Lakers tourne cette année à 18 points, 3,8 rebonds et 6,2 assists. Ah bah ça, il n’est pas le seul à sortir ces bonnes perf’ au moment d’aller choper son chèque en juillet… S’il est un élément majeur du roster, on vous laisse imaginer ce que pourraient obtenir les Nets en tentant de monter un package comprenant le second pick de la Draft 2015, un joli premier tour ou encore un jeune espoir… Oui, si Brooklyn veut s’activer avant la trade deadline, ils ont tout ce qu’il faut pour tendre une belle carotte…

Rien de fixé pour l’instant et on est encore loin de parler de négociations. Mais si les Nets veulent vraiment se lancer sur le marché, il va falloir faire chauffer la trade machine pour trouver la perle rare et le montage qui la fera venir. Bon, il faudra aussi essayer de ne pas faire comme les front offices précédents et se retrouver à poil pour la Draft sur quarante générations…

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top