Thunder

Le Thunder accélère encore et l’emporte à Sacramento : 132-113, le King de la nuit s’appelait Paul George

Paul George Oklahoma City Thunder

PG 13 était en mode rouleau-compresseur cette nuit.

Source image : NBA League Pass

Les Kings recevaient le Thunder cette nuit pour ce qui était le match survitaminé de la soirée. Ça a couru – comme prévu – dans tous les sens, et à ce petit jeu c’est Paul George qui a été le meilleur : 43 points, 12 rebonds et 7 passes pour l’ailier All-Star d’OKC. 

Quand deux des équipes les plus rapides de la ligue s’affrontent, ça envoie du lourd et attention aux torticolis parce que niveau allers-retours on a eu de quoi faire cette nuit. Ce match était aussi l’occasion de tester le talent des jeunes Kings face à une référence défensive comme le Thunder et de valider les comparaisons de Dave Joerger qui avait comparé Fox à Westbrook plus tôt dans la semaine. On avait donc hâte de voir le meneur en action contre son aîné, et on doit dire qu’on a été agréablement surpris.

Alors que le début de match se joue en mode tout pour l’attaque avec un duel Paul George – Buddy Hield qui tient toutes ses promesses, le Thunder décide de verrouiller un tantinet sa défense au second quart-temps et enchaîne les stops contre des Kings qui mettent alors beaucoup de rythme… mais sans forcément mettre dedans. OKC, par contre, continue de scorer et prend rapidement le large, comptant dix-neuf points d’avance à la pause. On s’inquiète alors d’un futur blowout mais c’est sans compter sur l’excellent De’Aaron Fox qui nous sort son numéro au troisième quart-temps. Le meneur des Kings est partout : lorsqu’il ne marque pas directement, il est passeur et le joueur est impliqué sur 25 des 37 points inscrits par Sacramento sur ce quart-temps, permettant à l’équipe de revenir à neuf longueurs avant les douze dernières minutes. Des efforts insuffisants puisque Paul George inscrira rapidement neuf points en début de dernier quart-temps pour condamner les derniers espoirs de Kings qui finiront en roue libre.

Que l’on soit fan des Kings ou non, on ne peut pas ne pas aimer le backcourt des Californiens. Avec Buddy Hield à longue distance (7/14 à 3-points cette nuit) ou De’Aaron Fox dans la lecture du jeu, ce duo respire le basket. Buddy Hield qui claque 37 points avec Paul George en bodyguard ou De’Aaron Fox qui nous sort le 28-12 malgré Russell Westbrook, c’est quand même pas rien, et cette association a tout pour briller pendant des années : c’est complémentaire, ça court, ça rentre à longue distance mais ça peut aussi aller attaquer le panier, sky is the limit.

Côté Thunder, le grand monsieur de la nuit est évidemment Paul George qui, malgré une entame difficile, a refait l’éducation de Justin Jackson, qui n’a jamais semblé en mesure de le freiner. L’ailier, candidat au MVP mais aussi au DPOY est dans une forme éclatante en ce moment et il serait insultant de le considérer encore comme un simple lieutenant de Brodie. Westbrook, justement, n’était pas très adroit au tir ce soir, ce qui ne l’a pas empêché de sortir le triple-double habituel, en sortant le caviar pour les coéquipiers (17 passes ce soir). On remarquera aussi le gros travail de l’ombre de Steven Adams, auteur d’un double double-double (20 points, 23 rebonds ) et qui n’a pas semblé gêné une minute par la présence de Willie Cauley-Stein sous le panier.

Si les défenses n’ont pas été à l’honneur ce soir, on a pu profiter de deux équipes très talentueuses et portées vers l’attaque. Si on évitera le jeu des comparaisons entre les jeunes Kings et leurs aînés du Thunder, il y a clairement de quoi se réjouir du côté de Sactown malgré la défaite contre la meilleure défense du pays. Il faudra se reprendre contre Memphis dans deux jours, encore un gros morceau défensif mais tant que ça courre, rien n’est impossible. 

Boxscore Kings vs Thunder

Boxscore Thunder vs Kings

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top